Ouganda : Ebola à la porte du camp de réfugiés de Nakivale

Ouganda : Ebola à la porte du camp de réfugiés de Nakivale

Le virus Ebola se répand à grande vitesse dans la région centrale en Ouganda. Le camp de Nakivale est situé non loin de l’épicentre du virus dans le district de Mubende. Les réfugiés du camp de Nakivale s’inquiètent. (SOS Médias Burundi)

Pour essayer d’éviter la propagation du virus Ebola, le président de la République Ougandaise Yoweli Kaguta Museveni a décrété un confinement total dans deux districts de Mubende et Kassanda, où le virus a déjà tué au moins 30 personnes, infectant une centaine selon le ministère ougandais en charge de la santé.

Ces districts sont géographiquement situés non loin du camp de réfugiés de Nakivale. La peur a rapidement gagné les réfugiés qui y vont souvent pour des travaux journaliers.

«Si jamais ce virus se déclarait ici à Nakivale, ce serait une tragédie vu notre mode de vie avec cette surpopulation qui risque de faciliter son expansion », craignent-ils.

Des messages d’alerte sont communiqués partout dans le camp pour atteindre plus de personnes.

Les occupants de Nakivale sont sensibilisés pour prendre des mesures de prévention-surtout ne plus se rendre dans des districts à haut risque.

« Evitez de vous contaminer car la maladie à virus Ebola tue. Pas de médicament ni vaccin approprié. Protégez-vous et protégez l’Ouganda. Si quelqu’un voit des signes suspects, qu’il se présente vite à l’hôpital pour des diagnostiques gratuits », peut-on entendre dans des messages de sensibilisation communautaire à Nakivale.

Des réfugiés fustigent le comportement de certains responsables locaux et leaders religieux qui semblent négliger les appels à la vigilance, se contentant uniquement des prières.

Pour eux, même le camp devait être confiné, car un comportement irresponsable se remarque de plus en plus alors que le virus continue de tuer des gens.

Le camp de Nakivale, installé dans le district d’Isingiro, compte plus de 140 mille réfugiés de plusieurs nationalités dont plus de 33 mille Burundais.

___________________

Photo d’illustration : une pancarte indiquant le camp des réfugiés de Nakivale

Previous Photo de la semaine : des villages se vident de leurs populations dans le Nord-Kivu
Next Nord-Kivu : une mission humanitaire mise en place pour une assistance aux déplacés de Rutsuru