Gihogazi (Karusi) : Trois frères, membres du CNL et leur mère interpellés


CNL Congrès National pour la Liberté Burundi

Cinq Imbonerakure armés de couteaux et de machettes ont attaqué dans la nuit de ce samedi la famille Renathe Nzeyimana sur la colline Gasenyi de la zone de Rusamaza. Les voisins ont accouru et ont pris en otage ces jeunes du parti au pouvoir. Le responsable du SNR (Service National des Renseignements) à Karusi (Centre-Est du pays) a arrêté trois membres de la famille ciblée après avoir fait libérer les jeunes Imbonerakure. (SOS Médias Burundi)

Des sources proches de la famille prise pour cible font savoir qu’elle est composée de membres du CNL.
Cette famille a appelé à l’aide au moment de l’attaque et les voisins sont venus à sa rescousse.

Ananias Batakanwa, président du CNL dans la commune de Gihogazi indique que les cinq Imbonerakure ont été pris en otage par la population de cette localité. Ils ont finalement été libérés par le chef du service de renseignements à Karusi.

La mère Renathe Nzeyimana et ses trois fils Jean Marie Nshigikiwenimana, Cyprien Gahungu et Emmanuel Ndayisaba ont été interpellé par le responsable du service national de renseignements à Karusi. Il les a conduits au cachot de la police à Karusi où ils sont détenus.

M. Batakanwa dit ignorer les mobiles de cette attaque et pense à des mobiles politiques.