Gihogazi (Karusi) : Trois frères, membres du CNL et leur mère interpellés

Gihogazi (Karusi) : Trois frères, membres du CNL et leur mère interpellés

Cinq Imbonerakure armés de couteaux et de machettes ont attaqué dans la nuit de ce samedi la famille Renathe Nzeyimana sur la colline Gasenyi de la zone de Rusamaza. Les voisins ont accouru et ont pris en otage ces jeunes du parti au pouvoir. Le responsable du SNR (Service National des Renseignements) à Karusi (Centre-Est du pays) a arrêté trois membres de la famille ciblée après avoir fait libérer les jeunes Imbonerakure. (SOS Médias Burundi)

Des sources proches de la famille prise pour cible font savoir qu’elle est composée de membres du CNL.
Cette famille a appelé à l’aide au moment de l’attaque et les voisins sont venus à sa rescousse.

Ananias Batakanwa, président du CNL dans la commune de Gihogazi indique que les cinq Imbonerakure ont été pris en otage par la population de cette localité. Ils ont finalement été libérés par le chef du service de renseignements à Karusi.

La mère Renathe Nzeyimana et ses trois fils Jean Marie Nshigikiwenimana, Cyprien Gahungu et Emmanuel Ndayisaba ont été interpellé par le responsable du service national de renseignements à Karusi. Il les a conduits au cachot de la police à Karusi où ils sont détenus.

M. Batakanwa dit ignorer les mobiles de cette attaque et pense à des mobiles politiques.

Previous Kanyosha (Bujumbura) : des rondes nocturnes des Imbonerakure inquiètent
Next Muyinga : deux personnes battues par des Imbonerakure

About author

You might also like

Politique

Nakivale : les réfugiés dénoncent les frais d’obtention de certificats de naissance

Une somme de 25.000 shillings ougandais est demandée à chaque mère qui accouche au camp de Nakivale pour avoir un certificat de naissance. Des réfugiés burundais installés dans ce camp

Politique

Mort de Kirahwata : l’activiste Pacifique Nininahazwe se dit consterné (réaction exclusive)

Hier soir, M. Nininahazwe a été le premier à alerter sur l’enlèvement du célèbre cambiste burundais, retrouvé mort depuis à Nyakabiga (Bujumbura). ( SOS Médias Burundi) D’une voix affaiblie, celui

Politique

Élections 2020: Agathon Rwasa crie à la diabolisation de son Parti

S’exprimant après le dépôt de sa candidature pour les présidentielles de mai , Agathon Rwasa a dénoncé un complot monté de toutes pièces par certains administratifs pour ternir l’image du