Giteranyi (Muyinga) : des Imbonerakure menacent des militants du parti CNL de les castrer

Giteranyi (Muyinga) : des Imbonerakure menacent des militants du parti CNL de les castrer

Des Imbonerakure (jeunes du parti CNDD-FDD) jurent qu’ils vont castrer les militants du parti CNL (Congrès National pour la Liberté) et de détruire leurs champs. (SOS Médias Burundi)

Les faits ont eu lieu sur la colline Mihigo, samedi dernier dans la commune de Giteranyi (province de Muyinga, Nord-Est du pays).

Selon une source sur place, des Imbonerakure dirigés par le chef de colline, Godeberthe Mihigo, ont procédé à la destruction des champs de manioc appartenant aux militants du CNL dans la localité de Kizungu.

« Ils sont venus le soir, ont déracinés des tubercules dans les champs. Ils avaient installé des équipements de sonorisation. Dans leurs chants, ils menaçaient de castrer prochainement les militants du parti CNL qui refusent d’adhérer au CNDD-FDD« , témoignent des sources locales.

Selon les mêmes sources, des Imbonerakure passaient de ménage à ménage appartenant aux militants du CNL, et percaient les murs de leurs maisons en y laissant les tubercules de manioc.

« Ils disaient dans des haut-parleurs que les opposants doivent rejoindre les ennemis du pays à Mahama au Rwanda« , précisent nos sources.

Alerté, le commissaire provincial de police s’est vite dépêché sur les lieux.

« Il a lui-même ramassé les tubercules laissés par ces Imbonerakure et les a mis dans son pick-up qui est reparti plein », confient des témoins.

L’administration communale invite les personnes lésées à saisir la justice.

Certains responsables du CNL contactés à Muyinga dénoncent un excès de zèle manifesté par des Imbonerakure. Ils demandent aux leaders du CNDD-FDD de recadrer la jeunesse de ce parti afin de faire preuve de plus de tolérance.

Previous Le trafic humain prend de l’ampleur au Burundi
Next Nduta (Tanzanie) : quand des réfugiés burundais refusent une aide