Mugina : 15 membres du CNL arrêtés en moins de deux mois

Mugina : 15 membres du CNL arrêtés en moins de deux mois

15 militants du parti d’opposition CNL ont été interpellés dans la commune de Mugina( province de Cibitoke, nord-ouest du pays) dans une période ne dépassant pas deux mois. Le dernier à avoir été appréhendé est un membre très influent dans la commune. Il a été interpellé jeudi 10 Octobre. (SOS Médias Burundi)

Silas Majambere a été  arrêté jeudi 10 octobre par la police et des Imbonerakure ( jeunes du CNDD-FDD) sur la colline  Gitumba en zone de Nyamakarabo de la commune de Mugina (province de Cibitoke, nord-ouest du pays).

Des témoins sur place indiquent qu’il a été arrêté par des personnes qui n’en ont pas la compétence et sans mandat d’arrêt. Ils évoquent des mobiles politiques.

Les mêmes sources qualifient cette  arrestation d’abusive. Un élu collinaire précise que M. Majambere est responsable d’un groupe d’animation sur la colline et qu’il a refusé catégoriquement d’adhérer au parti CNDD-FDD.

«Nous l’avons à maintes reprises approché pour qu’il soit avec nous mais il a refusé. Il faut qu’il soit au cachot », explique le responsable du parti CNDD-FDD dans cette localité avec fierté.

Les responsables du CNL  à Mugina demandent la libération de cet homme.

Contacté, le procureur de la République à Cibitoke dit qu’il est au courant de cette arrestation et que le détenu va être entendu  mardi 15 octobre.

Jean Marie Bigirindavyi demande aux autorités à la base d’éviter de procéder à des arrestations sans mandat d’arrêt. 

En moins de deux mois seulement, 15 membres du CNL  à Mugina ont été incarcérés abusivement. Trois d’entre eux ont été transférés à la prison centrale de Bujumbura, dite Mpimba.

Previous Rumonge : Plus de 10 mille abandons scolaires dont 120 cas liés aux grossesses non désirées au cours de l'année 2017-2018
Next Uvira : Des burundais fuient de plus en plus vers la RDC