Rumonge : quatre jeunes du CNL détenus depuis  15 jours

Rumonge : quatre jeunes du CNL détenus depuis 15 jours

Ils font partie d’un groupe de six jeunes qui avaient été arrêtés sur la colline de Kibingo en commune de Muhuta. Deux d’entre eux ont été libérés hier. (SOS Médias Burundi)

D’après le représentant provincial du parti CNL, Ils ont été arrêtés par la police et des Imbonerakure (jeunes affiliés au parti pouvoir) après des échauffourées qui les ont opposés aux militants du parti CNDD-FDD sur la colline de Kibingo dans la nuit du 11 au 12 novembre.

A l’origine des affrontements, un groupe d’ Imbonerakure a tendu une embuscade contre Dismas Irakoze,   représentant du CNL dans la localité. Le leader provincial indique que les jeunes interpellés étaient intervenus pour protéger leur représentant.  

Le lendemain, la police et des Imbonerakure ont procédé  à l’interpellation des six jeunes. Ils ont été directement conduits au cachot du commissariat provincial à  Rumonge, poursuit notre source. Deux d’entre eux ont été libérés hier. Les quatre qui restent au cachot n’ont pas encore été interrogés par un officier de police judiciaire.

Une source policière fait savoir que les concernés ont été accusés de lésions corporelles.

Previous Enterrement à Mpanda de 6 militaires tués durant l'attaque de Mabayi
Next Bururi (Mudahandwa) : des Imbonerakure agressent des magistrats

About author

You might also like

Politique

Gitobe(kirundo): La permanence du CNL détruite

La permanence du parti CNL se trouvant sur la colline Butahana chef-lieu de la commune de Gitobe en province Kirundo (nord du pays) a été detruite dans la nuit de

Politique

L’ancien président de la République Domitien Ndayizeye désigné candidat présidentiel de la coalition Kira Burundi

L’ancien président du Burundi pendant la période de transition au Burundi va représenter la coalition Kira-Burundi à l’élection présidentielle du 20 mai prochain. Dans une conférence de presse, Domitien Ndayizeye

Politique

Gitega : la mort de Pierre Nkurunziza a stupéfié la population

Gitega – Juste après la publication du communiqué de décès du chef de l’État, les commerçants du marché central de Gitega (capitale politique du Burundi) ont fermé plutôt que prévu.