Le président Nkurunziza dresse un bilan positif de ses 15ans de pouvoir et rejette ses échecs sur la communauté internationale

Le président Nkurunziza dresse un bilan positif de ses 15ans de pouvoir et rejette ses échecs sur la communauté internationale

Au cours d’une émission publique dans la province de Gitega ce jeudi, le président Nkurunziza a indiqué que ses réalisations sont largement positives à plus de 95%. Il a attribué ses échecs à la communauté internationale. (SOS Médias Burundi)

Au cours de l’émission publique qui a duré 3h de temps, le président burundais a expliqué avoir tout fait pour développer économiquement le pays. « On a hérité un pays en ruine, on l’a reconstruit et tous les secteurs de la vie ont été développés. La majorité des Burundais est satisfaite et mon successeur aura un pays paisible et prospère », a-t-il affirmé.

Le numéro un burundais a accusé la communauté internationale d’avoir saboté son pouvoir. « La communauté internationale a toujours cherché à déstabiliser le Burundi. Les anciens colonisateurs et le Rwanda ont toujours tenté de créer le chaos et plusieurs attaques des Rwandais ont visé le Burundi. Mais on est resté debout malgré ses provocations », a-t-il formulé des accusations.

Sur la question des journalistes d’Iwacu incarcérés depuis octobre dernier, il s’en lave les mains. « Je ne peux pas m’exprimer sur un dossier qui est déjà en justice car je respecte la séparation des pouvoirs. C’est la justice qui va décider de leur sort », a-t-il répondu à un journaliste local.

M. Nkurunziza a encore rassuré qu’il ne se présentera pas pour un autre mandat en 2020.

Previous Deux hommes torturés détenus dans un cachots Du SNR à Cibitoke depuis cinq jours
Next Nakivale-Ouganda : les réfugiés burundais albinos demandent une assistance particulière

About author

You might also like

Politique

Burundi : La conférence des évêques catholiques préoccupée par l’intolérance politique et la multiplication des messages de haine à la veille des élections de 2020

Dans une déclaration qui a été lue ce dimanche 22/9/2019 dans toutes les paroisses catholiques du Burundi, les évêques catholiques du Burundi disent être préoccupés par une intolérance politique dirigée

Politique

Burundi : la Présidence sélectionne les journalistes présents à sa prochaine conférence publique du Chef de l’État

À Ngozi (Nord du Burundi), il est prévu une émission publique ce 30 décembre organisée par la présidence de la République du Burundi. Le chef de l’État répondra aux questions

Politique

Kibago ( Makamba) : un membre du CNL tabassé

Un certain Minani membre du parti CNL d’Agathon Rwasa a été sérieusement tabassé par trois jeunes Imbonerakure dans l’après-midi de lundi dernier (SOS Médias Burundi) Des témoins disent que les