Gashikanwa (Ngozi) : cinq permanences du CNL démolies en une seule nuit

Gashikanwa (Ngozi) : cinq permanences du CNL démolies en une seule nuit

Cinq permanences du parti CNL ont été détruites dans la nuit de jeudi à Vendredi dans la la commune de Gashikanwa, en province de Ngozi (Nord du pays). L’administrateur communal est accusé de saboter les activités de ce parti d’opposition. (SOS Médias Burundi)

Toutes les permanences détruites se trouvent dans la zone de Gashikanwa. Elles allaient être inaugurées prochainement, selon des responsables du CNL.

À part des locaux démolis, des écrits et insignes ont été effacés sur la permanence déjà inaugurée sur la colline de Buhoro, dans la zone de Gatobo.

Théophile NIBIZI nouvel administrateur est accusé par des militants du CNL de collaborer avec le secrétaire communal du parti CNDD-FDD pour « ordonner aux Imbonerakure de détruire les permanences du CNL » et de superviser les activités.

Les concernés n’étaient pas joignables pour réagir.

Il y a quelques jours, des gouverneurs issus du parti au pouvoir et des leaders de ce parti ont accusé les militants du parti CNL de « détruire leurs propres locaux afin de montrer à la communauté internationale qu’ils sont persécutés ».

Previous Muyinga : tension après le meurtre d'un administratif
Next Mabayi (Cibitoke) : des habitants des collines frontalières avec le Rwanda s'inquiètent de la recrudecsence des attaques armées