Le départ de Nkurunziza n’est pas une solution à la crise burundaise selon le CFOR


Dans une déclaration sortie ce mercredi, la Coalition des forces  politiques de l’opposition burundaise (CFOR) fait savoir que seules des négociations inclusives entre Gitega et l’opposition est la seule voie de sortie de la crise burundaise. (SOS Médias Burundi)

La coalition dénonce en premier lieu les avantages exorbitants que le Gouvernement et l’Assemblée Nationale ont attribué au président Nkurunziza à la fin de son 3ème mandant, toujours illégal selon la coalition.

Pour la CFOR, le choix d’Evariste Ndayishimiye comme candidat présidentiel pour remplacer Pierre Nkurunziza ne favorise pas l’alternance politique et encore moins une solution à la crise burundaise.

La plateforme de l’opposition appelle la Cour pénale Internationale (CPI) à saisir l’opportunité de poursuite du président Nkurunziza à la fin de son mandat afin qu’il réponde des crimes dont il est accusé.