Un conseiller à la première vice-présidence et un cadre de l’Uprona proche du pouvoir arrêtés à Gitega


Amédée Habimana, conseiller à la première vice-présidence de la république chargé de la communication et membre du parti UPRONA (Union pour le Progrès National) gouvenemental et Evode Bihizi, agent de la Mutuelle de la Fonction Publique et responsable de la JRR (Jeunesse Révolutionnaire  Rwagasore) dans la province de Gitega (centre du Burundi) ont été interpellés ce mercredi au Bar Kungoma dans la ville de Gitega. Après l’arrestation, ils ont été  conduits aux cachots du commissariat provincial. (SOS Médias Burundi)

À l’origine de la double  interpellation, le positionnement sur la liste des candidats aux prochaines législatives.

Selon des sources proches du dossier, Amédée Habimana et Evode Bihizi ont été arrêtés alors qu’ils  partageaient un verre  avec les secrétaires communaux du parti UPRONA.  «Ils rédigeaient une lettre  à Abel Gashatsi, président du parti UPRONA proche du gouvernement afin de garder en tête de liste en province de Gitega Ménedore Nibaruta conformément aux élections préliminaires de cette formation politique », disent nos sources.

Des informations recueillies par SOS Médias Burundi disent que d’autres candidats comme Innocent Nkurunziza (membre du comité provincial du parti UPRONA à Gitega) se disputent la tête de liste des candidats aux prochaines législatives dans la province.

Cette information est confirmée par Rémy Nahimana, président du parti UPRONA dans la province de Gitega mais il se garde de donner plus de détails.