Des Imbonerakure ont tabassé des militants du CNL et vandalisé leur permanence à Buganda

Des Imbonerakure ont tabassé des militants du CNL et vandalisé leur permanence à Buganda

Les faits ont eu lieu hier pendant la nuit, à la transversale 6 de la  colline de  Kaburantwa dans la commune de Buganda (en province de Cibitoke, nord ouest du Burundi). Ceux qui ont été blessés, tous membres du CNL dont un grièvement , reçoivent des soins dans une structure de santé. Des responsables du parti CNL dénoncent des abus commis par des Imbonerakure. Ils demandent à la justice d’agir. (SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, un groupe de plusieurs jeunes du parti au pouvoir munis de gourdins et machettes  se sont organisés pour démolir un local du parti CNL à Buganda. «C’était vers 23h que des Imbonerakure sont arrivés devant une permanence du CNL à la 6 ème transversale. Ils étaient dirigés par deux jeunes connus sous les noms de  Kadafi et Niyongabo. Certains portaient de vestes militaires et d’autres policières », racontent-ils.

D’après les mêmes témoins, trois militants du CNL sont venus s’enquérir de la situation au moment où les jeunes Imbonerakure commençaient à démolir les murs du local. «Ces Imbonerakure se  sont jetés sur eux et les ont sérieusement tabassés. Un d’entre eux a perdu connaissance », expliquent-ils.

Selon nos sources, n’eut été la police, des militants du CNL allaient venger leurs collègues qui venaient d’être tabassés.

Les responsables locaux du parti CNL dénoncent des abus commis par des Imbonerakure sous l’œil complice des administratifs et de la police.

Ils demandent à la justice de s’enquérir de la situation et prendre des mesures qui s’imposent pour assainir les conditions électorales.

Contacté, le responsable local parti du CNDD-FDD a  fait savoir que des enquêtes sont en cours.

Previous Les militants du parti CNL dans une peur panique à Makamba
Next 36 militaires dont 5 officiers en détention après avoir servi en Somalie

About author

You might also like

Politique

PHOTO DE LA SEMAINE – Des milliers de catholiques rassemblés au sanctuaire Mugera

Des milliers de catholiques rassemblés pour prier pour la paix au Burundi au sanctuaire de Mugera (province de Gitega, Centre du pays) le jeudi 15 août 2019 à l’occasion de

Politique

Burundi-Élections : qui est Cathy Kezimana, cette opposante burundaise emprisonnée

Cathy Kezimana est détenue à la prison centrale de Bujumbura depuis hier soir. Elle est membre du bureau politique du parti CNL et se trouve en deuxième position sur la

Politique

La CFOR-ARUSHA se dit préoccupée par des activités de Commission Vérité et Réconciliation

La Commission Vérité Réconciliation, C.V.R, vient d’entamer une phase d’enquête sur les fosses communes dans lesquelles ont été enterrées les victimes des événements malheureux qui ont endeuillé le peuple burundais.