La coalition Kira Burundi accuse la CENI de partialité


Burundi CENI

A deux mois des élections présidentielle, législative et communale, la coalition Kira Burundi accuse la commission électorale nationale indépendante de manque de transparence et d’indépendance dans l’organisation de ces scrutins.
Le président de cette commission nie toutes les reproches. (SOS Médias Burundi)

Dans une conférence de presse, le président de cette coalition a indiqué que la commission est loin d’être indépendante.

« Le processus électoral est mal engagé par la CENI qui n’est ni indépendante ni impartiale. C’est pourquoi nous avons écrit au chef de l’État lui demandant de la dissoudre car elle est composée par des aventuriers » a lâché M. Baricako.

Il a accusé nommément le président de la commission Pierre Claver Kazihise de prendre des décisions sans consulter les autres membres de la CENI.

Pour le président de Kira-Burundi, il est « honteux qu’un président de la commission en charge d’organiser des élections puisse prendre des mesures unilatérales pour servir les intérêts de ceux qui l’ont employé ».

Le président de la CENI a rejeté vendredi dernier les accusations de la coalition.
 » Nous n’avons aucun problème avec la coalition Kira-Burundi, je le répète, nous n’avons aucun problème avec la coalition Kira-Burundi. La loi est très claire, si quelqu’un n’est pas satisfait par la décision de la CENI, il doit porter plainte et se confier à la cour constitutionnelle. Il est normal qu’une décision soit contestée mais nous devons faire ce que la loi préconise », a insisté Pierre Claver Kazihise dans une réunion avec des représentants des partis politiques.

Jeudi dernier, la cour constitutionnelle a donné raison à Domitien Ndayizeye, ancien chef de l’État après que la CENI ait rejeté sa candidature à la présidentielle de mai 2020. Cette commission a aussi rejeté tous les dossiers des candidats de la coalition aux élections législative et communale. M. Baricako qui dit avoir confiance en la cour constitutionnelle a dit que sa coalition va la saisir de nouveau sur le cas.