Un réfugié burundais retrouvé mort à Kigali


Le jeune homme d’une trentaine d’années vivait dans le district de Kicukiro, à l’Est Kigali. Il a été retrouvé mort chez lui. La piste d’empoisonnement est privilégiée. (SOS Médias Burundi)

Armel Ntwari, était originaire de la zone de Ngagara, au nord de Bujumbura. Il avait fui la crise burundaise de 2015.

Ses voisins ne l’avaient pas revu depuis dimanche soir. Inquiets, ils ont défoncé la porte de sa chambre et c’est là qu’il ont découvert son corps inanimé.

L’administration estime que le décès pourrait avoir un lien avec un autre survenu lundi et dans le même quartier. Celui d’une femme Rwandaise ayant partagé un verre avec le disparu.

« La femme avec qui il se trouvait dimanche soir est morte aussi subitement. Sans doute qu’il s’agit d’un empoisonnement », croit-on comprendre dans son entourage.

La police rwandaise a acheminé le corps jusqu’à l’hôpital de Kacyiru pour une autopsie. Afin de déterminer les circonstances du décès du jeune homme.