Dix membres du parti CNL interpellés à Cankuzo


Selon Philippe Ntamakiriro , responsable du parti Congrès National pour la Liberté dans la commune de Mishiha en province de Cankuzo (est du Burundi), dix membres du CNL ont été interpellés par la police puis conduits dans les cachots de la police au chef -lieu de la commune de Mishiha où ils sont incarcérés pour l’instant. Les faits se sont déroulés ce dimanche sur la colline de Mwiruzi de la même commune. (SOS Médias Burundi)

Selon le responsable du parti CNL en commune de Mishiha , les dix membres du parti CNL sont accusés de vol d’un fusils de type kalanchikov d’un policier de la position policière de Mwiruzi.

Pour M.Ntamakiriro, derrière ces accusations se cachent des mobiles politiques qui visent la perturbation des activités politiques de cette formation politique de l’opposition à l’approche des scrutins du mois de Mai prochain.

Anaclet Bizimana , administrateur de la commune de Mishiha fait savoir que la police avait procédé à une fouille sur la colline de Mwiruzi afin de chercher le fusil qui avait été volé. « Ces personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête », fait-il savoir.