Makamba: les taxis motards contraints de participer à la campagne électorale du CNDD-FDD


Les motards du chef-lieu de la province de Makamba (sud du Burundi) disent être exaspérés par la mesure de leurs responsables qui les contraignent à participer à la campagne électorale du parti CNDD-FDD. Ils dénoncent l’obligation des représentants provinciaux de leur association qui exigent de fixer des drapeaux du CNDD-FDD sur leurs motos. (SOS Médias Burundi)

Des sources sur place affirment que les responsables des motards ont sillonné tous les parkings pour leur exiger de décorer les motos avec des insignes du CNDD-FDD. « Ceux qui se sont opposés à la mesure ont dû payer des amendes. Leurs motos risquent d’être saisies aussi », racontent des motards rencontrés sur un parking au chef-lieu de la province.

Les concernés n’en reviennent pas. « Comment peut-on forcer quelqu’un à participer à un meeting d’un parti dont il n’est pas membre», s’interrogent d’autres conducteurs de taxis moto, exaspérés.

Et d’ajouter « On s’était présenté au service dans l’espoir de trouver de quoi nourrir nos familles, mais voilà qu’on nous exige de courir derrière les politiques sans être payés » se désolent-ils.

Des responsables des partis politiques de l’opposition disent que le parti au pouvoir CND-FDD fait « un faux départ dans sa campagne en exigeant la participation des non-membres de ce parti ».

Ce mardi, en province de Makamba, le CNDD-FDD a organisé son meeting en zone de Gitaba dans la commune de Makamba.

________________________

Photo d’archive, les taxi motards opérant dans la ville de Gitega