Makamba : des opposants condamnés à de lourdes peines

Makamba : des opposants condamnés à de lourdes peines

Le tribunal de Makamba (Sud-Burundi) a prononcé en cette fin de semaine des peines d’un an à deux ans de prison contre 5 hommes. Tous sont des opposants du CNL. Ils avaient été arrêtés ces derniers jours (SOS Médias Burundi)

Le premier, Ezeckiel Nahayo a été condamné à an de prison ferme pour avoir été en possession d’une fausse carte d’électeur.

Quant à Gérard Ndayishimiye, Émile Nimubona, Daniel Nshimirimana et Paul Minani, ils ont écopé d’une peine de 2 ans de prison ferme, d’une amende de 200 000 FBU. Ils comparaissaient après une bagarre avec des jeunes d’un comité mixte de sécurité.

Ces hommes ont fait valoir leur légitime défense. Ils ont pointé la responsabilité de Prospère Nduwamahoro, le chef de zone de Gitaba. Deux autres hommes ont été blanchis pour cette même affaire.

Des responsables locaux du CNL ont indiqué qu’il sera fait appel des jugements prononcés.

Previous Burundi-Élections: le CNL se défend et compte ses morts et interpellés
Next Kiremba: dix opposants arrêtés