Bubanza : 55 militants du CNL en détention dont des élèves


Ils sont détenus dans différents cachots des commissariats notamment à Gihanga, Mpanda, Muzinda et Bubanza. Une dizaine se trouve a la prison centrale de Bubanza(ouest). Ils sont entre autres accusés d’avoir perturbé les élections et d’atteinte à la sécurité intérieure de l’État. ( SOS Médias Burundi)

Les deux derniers jours de la campagne électorale, 23 militants du CNL ont été interpellés à Bubanza. Le jour du scrutin, une autre vingtaine de membres du CNL ont été appréhendés par des jeunes Imbonerakure dans les communes de Musigati, Mpanda, Gihanga et Bubanza. Le 21 mai soit un jour après le triple scrutin m, 7 membres du CNL ont été arrêtés par des jeunes du parti au pouvoir à Ngara, à la frontière des provinces de Bubanza et Cibitoke après des affrontements entre ces derniers et des militants CNL.

À ceux-là s’ajoutent 6 élèves qui sont en détention depuis quelques mois. Dans un premier temps, ils ont été accusés d’avoir voulu tuer un responsable de leur établissement .
Mais des sources proches du dossier affirment que ces jeunes gens ( anciens Imbonerakure) sont victimes de leur adhésion au CNL.
Hier, le gouverneur de Bubanza a réuni les représentants des partis politiques, de la police et de la justice.
« Quiconque tentera de perturber la sécurité sous n’importe quel prétexte sera sévèrement puni » a prévenu Térence Nobus Butoyi.

_________________________

Photo d’illustration, un rassemblement des membres du parti CNL lors de la campagne électorale