Burundi-Élections: le Rwanda félicite Évariste Ndayishimiye

Burundi-Élections: le Rwanda félicite Évariste Ndayishimiye

Le gouvernement du Rwanda a adressé ce samedi un message de félicitation au candidat élu président du Burundi, Évariste Ndayishimiye. Kigali espère une amélioration de relations diplomatiques avec le Burundi sous le règne du dauphin de Pierre Nkurunziza. (SOS Médias Burundi)

Par cette correspondance, Kigali exprime sa volonté de rétablir les relations diplomatiques avec son voisin du sud.

“Le gouvernement de la République du Rwanda voudrait adresser ses félicitations au nouveau président élu de la République du Burundi, Général Major Évariste Ndayishimiye, et saisit cette occasion pour exprimer sa volonté d’œuvrer à l’amélioration des relations historiques qui existent entre les deux pays frères », lit-on dans cette lettre du ministère de la diplomatie rwandaise.

Le Rwanda souhaite également “bonne santé, paix et prospérité au peuple burundais en particulier en cette période difficile de la pandémie de Covid-19”.

Le parti au pouvoir au Burundi a déjà accusé réception de ces félicitations du Rwanda.

C’est sur son compte twitter qu’il l’a annoncé.

Les relations entre les deux pays des grands lacs d’Afrique sont au ralenti depuis 2015.

Le président sortant, Pierre Nkurunziza et son gouvernement, n’ont cessé d’accuser le voisin du nord de vouloir déstabiliser le Burundi et d’héberger ceux que Gitega appelle des “putschistes”.

Au début de cette année, Kigali a voulu tendre la main au Burundi.

“De notre côté, nous sommes déjà prêts. Et nous l’avons d’ailleurs souhaité depuis longtemps. Si les autorités de ce pays manifestent cette volonté, nous allons les accueillir à bras ouverts. Mais à voir leur comportement depuis 2015 avec des accusations mensongères et des manifestations dans les rues contre nous, nous constatons qu’ils sont engagés plutôt dans une logique de nous salir”, avait confirmé Vincent Biruta, le ministre de la diplomatie rwandaise.

Sur les allégations du Burundi contre le Rwanda, ce dernier les a toujours rejetées en bloc.

“Kigali n’est jamais impliquée dans les affaires d’insécurité du Burundi. Nous n’y avons aucun intérêt. Aucune activité de perturbation de la sécurité burundaise n’est téléguidée ou lancée depuis le Rwanda. Que le Burundi règle ses affaires internes sans nous impliquer”, avait insisté Vincent Biruta.

Plusieurs rapports de l’EAC (East African Community) montrent que les mauvaises relations entre les deux pays ont sensiblement fait régresser l’économie transfrontalière des « deux faux jumeaux » car, depuis cinq ans, aucune marchandise ne franchit les frontières.

Le Rwanda abrite plus de 70.000 réfugiés burundais. La plupart d’entre eux vivent dans les camps. Ce sont essentiellement des gens qui ont manifesté contre le troisième mandat controversé du président Nkurunziza en 2015.

D’autres pays de l’EAC ont aussi félicité le nouveau président élu du Burundi. C’est notamment la Tanzanie qui héberge plus de 160.000 réfugiés burundais ainsi que le Kenya.

____________________________

Photo: Evariste Ndayishimiye et son épouse lors de la campagne électorale.

Previous La Première dame du Burundi se dit guérie
Next Covid-19: le Burundi annonce 20 nouveaux cas de Coronavirus

About author

You might also like

COOPÉRATION

Politique : Évariste Ndayishimiye est attendu au Gabon

Le président burundais s’envole cet après-midi pour le Gabon. Il va participer au 18 ème sommet des chefs d’État et de gouvernements de la communauté de l’Afrique centrale.(SOS Médias Burundi)

COOPÉRATION

Obsèques du président Magufuli : le Burundi souhaite la continuité de relations diplomatiques

Ce lundi, la Tanzanie a entamé les obsèques de son ancien président John Pombe Magufuli décédé le 17 mars, d’après un communiqué du gouvernement tanzanien. Son corps devra passer dans

COOPÉRATION

Burundi-UE : Gitega espère la levée des sanctions

Ce vendredi se déroulait pour la deuxième fois le dialogue entre le gouvernement burundais et la délégation de l’Union Européenne. Dans une courte déclaration à la presse, le ministre burundais