Covid-19: le Burundi annonce 40 nouveaux cas de Coronavirus

Covid-19: le Burundi annonce 40 nouveaux cas de Coronavirus

Le ministère en charge de la santé l’a annoncé dans un communiqué rendu public ce samedi. Parmi les 40 individus testés positifs au coronavirus, 33 ont été en contact avec d’anciens patients. (SOS Médias Burundi)

L’autorité sanitaire indique que les tests faits sur 478 personnes ayant été en contact avec d’anciens malades se sont révélés positifs pour 33 individus au moment où les 7 autres sont des cas suspects détectés par les cliniques « Kira hospital », la polyclinique centrale de Bujumbura , la clinique des Nations Unies, l’hôpital Prince Régent Charles et l’hôpital militaire de Kamenge.

En tout, 40 personnes ont été nouvellement testées positives à la pandémie du Covid-19.

Le ministère en charge de la santé a également annoncé que 18 anciens patients sont guéris.

L’identification des personnes ayant été en contact avec les 40 nouveaux cas continuent, selon l’autorité sanitaire.

Les nouveaux cas portent officiellement à 144 le nombre de personnes atteintes par la pandémie dont une qui est décédée.

Previous La Journée mondiale des réfugiés célébrée modestement dans les camps à cause du Covid-19
Next Makamba : l'administrateur communal a ordonné l'arrestation d'une veuve et ses deux petits enfants

About author

You might also like

Santé

Covid-19 : le Burundi compte jusqu’à présent 361 cas positifs

Le total couvre une période scindée en deux parties: avant la campagne de dépistage de masse contre la Covid-19, et pendant ladite campagne. En tout, 361 cas positifs au Coronavirus

Santé

Makamba- Covid-19 : des Imbonerakure accusés de faciliter l’entrée aux clandestins

En cette période de Covid-19, plusieurs Burundais qui rentrent préfèrent passer par les frontières clandestines se trouvant dans les communes de Kayogoro, Kibago et Mabanda en province de Makamba (sud

Santé

Covid-19 : de plus en plus de cas au petit seminaire de Kanyosha

Le nombre de séminaristes malades est passé de 37 à 87 dans deux jours. Des enseignants craignent d’être contaminés. Ils demandent aux autorités de l’école de prendre des mesures plus