Kayogoro: l’administrateur communal à libéré sous condition une septuagénaire et ses deux petits enfants

Kayogoro: l’administrateur communal à libéré sous condition une septuagénaire et ses deux petits enfants

La veuve et ses petits enfants ont été libérés sur ordre de l’administrateur de Kayogoro ( province de Makamba, sud du Burundi). C’est lui-même qui avait ordonné leur arrestation et détention samedi dernier. (SOS Médias Burundi)

La libération est intervenue hier soir. Selon nos sources,la veuve a été obligée de signer un document attestant qu’elle est l’auteur de la destruction de sa maison. La septuagénaire et des témoins disent que c’est l’administrateur qui a ordonné la démolition de la maison de Concessa Nzeyimana la semaine dernière. Sa seule faute, avoir refusé de céder sa parcelle en échange d’une autre à un membre influent du CNDD-FDD dans la province qui se trouve être en même temps, employé du sénat burundais.

Une contribution des bienfaiteurs a été collectée pour que la septuagénaire et ses deux petits enfants orphelins rentrent chez eux après leur libération.

Ils avaient été arrêtés samedi dernier sur ordre de Zachée Misago, administrateur de la commune de Kayogoro.

Il avait accusé la veuve d’avoir donné de fausses informations et de rébellion.

Previous Rugombo: un policier a abattu un militaire
Next Bururi: un policier a tué un élève