Rugombo: un membre du CNL sérieusement tabassé


Aloys Ngendakumana a été battu hier par un groupe d’Imbonerakure dirigé par Évariste Nimbona, le responsable adjoint des Imbonerakure dans la commune de Rugombo, dans la province de Cibitoke (nord-ouest du Burundi). Les faits ont eu lieu au chef-lieu de la commune. Accusé de refuser d’intégrer le parti CNDD-FDD, il a été mis à tabac jusqu’à perdre conscience. Ses proches demandent que les auteurs soient traduits en justice. (SOS Médias Burundi)

Selon nos sources, M. Ngendakumana a été battu dans la permanence du parti CNDD-FDD au chef-lieu de la commune de Rugombo. « C’est Évariste Nimbona qui a appelé au téléphone Aloys. Quand il est arrivé, il a été forcé de s’asseoir par terre. Ensuite, d’autres jeunes Imbonerakure sont venus. Ils l’ont emmené dans le ‘cachot correctionnel’ qui se trouve dans la permanence du parti CNDD-FDD », racontent des témoins.

D’après nos sources, le groupe des Imbonerakure a passé à tabac ce membre du CNL pendant près de 2 heures à l’intérieur de la permanence de leur parti. « Quand ils se sont rendus compte qu’il agonisait, ils l’ont conduit dans le cachot du marché moderne de Rugombo où il a passé la nuit », affirment des témoins oculaires.

Des membres de la famille de la victime et des responsables du CNL se sont rendus au cachot ce matin.
En colère, ils ont demandé que les auteurs soient arrêtés et traduits en justice. Ils ont outre dénoncé des abus commis par des Imbonerakure.

Le commissaire communal de la police indique qu’une enquête a été ouverte pour trouver les auteurs de l’acte.
Jusqu’à la publication de cet article, la victime n’avait pas encore été évacuée vers une structure de soins.