Burambi : une personne récemment mise en liberté provisoire par le parquet, de nouveau interpellée

Burambi : une personne récemment mise en liberté provisoire par le parquet, de nouveau interpellée

Dieudonné Mukamarakiza a été arrêté de nouveau à son domicile situé sur la colline et zone de Maramvya en commune de Burambi ( province de Rumonge au sud-ouest du Burundi) ce dimanche. Des jeunes Imbonerakure de cette colline l’ont appréhendé alors qu’il venait de bénéficier d’une liberté provisoire du parquet de la République à Rumonge. Des proches craignent pour sa sécurité. (SOS Médias Burundi)

Il a été interpellé par des jeunes du parti au pouvoir avant de le remettre à la police locale.

Selon un membre de sa famille, il a été embarqué dans un pickup de la police vers une destination inconnue. « Personne de sa famille n’a été informé des raisons de sa nouvelle arrestation et du lieu où il est détenu », disent des voisins qui ont assisté à son arrestation.

M. Mukamarakiza avait été libéré vendredi dernier par le parquet provincial. Il était détenu à la prison de la province depuis un mois.

L’homme était poursuivi pour « participation aux bandes armées ». Il avait été arrêté après des combats entre un groupe armé et des militaires dans sa localité en septembre dernier.

Jusqu’à présent, la police ou l’administration locale ne se sont pas encore exprimées sur le cas. Mais des sources locales pensent que des Imbomerakure et policiers n’ont pas bien accueilli la libération de cet homme.

_________________

Photo: chef-lieu de la commune Burambi

Previous Rumonge: le cachot du commissariat provincial de la police surpeuplé
Next Muyinga: une maladie non encore identifiée depuis des mois fait douter

About author

You might also like

Droit de l'Homme

Affaire-Burambi : le Focode exige une enquête indépendante

La demande est formulée après l’assassinat d’un ex gendarme et d’un ancien militaire à Maramvya dans la commune de Burambi (province de Rumonge, Sud-ouest du Burundi). Le forum pour la

Élections 2020

Burundi-Élections: l’Initiative pour les droits humains au Burundi (IDHB) dénonce l’inertie de la communauté internationale face aux crimes commis

Elle l’a dénoncé dans un communiqué sorti ce lundi. Cette organisation parle de l’ « inertie de l’opinion internationale alors que des tensions électorales se durcissent au Burundi ». ( SOS Médias

Droit de l'Homme

Massacres de Bugendana : 24 ans après, les familles des victimes réclament toujours justice

Les 21 juillet de chaque année, les rescapés et les familles des victimes des massacres de Bugendana, en province de Gitega (centre du Burundi) se rappellent de cette date noire