Karusi: un responsable provincial du parti FNL en détention depuis trois jours

Karusi: un responsable provincial du parti FNL en détention depuis trois jours

Ézéchiel Ndayisenga est détenu dans le cachot du commissariat provincial depuis mercredi dernier. Responsable du FNL dans la province de Karusi ( centre- est du Burundi), il avait repondu à une convocation du responsable du service national de renseignements à Bujumbura. (SOS Médias Burundi)

Selon un témoin, M. Ndayisenga est poursuivi pour avoir participé dans une réunion d’une dizaine des responsables provinciaux du FNL.

Des participants avaient rédigés une pétition adressée à Jacques Bigirimana, président de ce parti.

Selon un des responsables signataires de cette pétition, ils voulaient convoquer un congrès extraordinaire pour destituer le président du parti.

« La plupart de représentants provinciaux trouvent qu’il y a des manquements et lacunes dans la gestion du parti par son président Jacques Bigirimana. Nous avons signé un document exigeant sa destitution », a confié à SOS Médias Burundi un signataire.

Des proches disent avoir aperçu Ézéchiel Ndayisenga dans le cachot de la police à Karusi.

Dans un message WhatsApp, le président du FNL a écrit à l’activiste Pacifique Nininahazwe que son représentant à Karusi est poursuivi pour « faux et usage de faux ». L’activiste avait alerté sur son compte Twitter que M. Ndayisenga avait disparu.

Previous Burundi: le gouvernement reconnait le retard dans le payement de ses militaires en mission de maintien de la paix
Next Mulongwe: quatre personnes dont deux employés de l'ONG ADRA kidnappées