Gitega: des employés licenciés, un ministère concerné refuse de comparaître


L’ affaire remonte à mars 2020, deux cents vingt sept employés de la Sogestal( société de gestion des stations de lavage de café) Kirimiro ont été licenciés suite à une crise financière qui a secoué la société.
Ils ont porté plainte devant le tribunal du travail de Gitega ( centre du Burundi) pour réclamer une indemnité de licenciement. L’audience de ce lundi n’a pas eu lieu. Selon nos informations le ministère en charge de l’agriculture et de élevage qui est actionnaire dans cette société à hauteur de 60% a refusé de signer l’assignation.
(SOS Médias Burundi)

Le procès en audience publique devrait avoir lieu ce lundi 16 novembre. Toutefois, il n’a pas eu lieu. Le président du siège a expliqué que le ministère en charge de l’agriculture et de élevage a refusé de signer l’assignation.

Des anciens salariés de la société qui avaient répondu massivement ont indiqué être déçus.

Les deux cents vingt-sept anciens employés de la sogestal Kirimiro réclament aujourd’hui plus de deux milliards et demi de francs burundais.

Aucun autre rendez- vous n’a pourtant pas été fixé.

Les concernés sont de deux catégories: deux responsables de trente-un stations de lavage pour chacune ainsi que le personnel de l’administration centrale.

_______________

Photo : des anciens salariés de la Sogestal Kirimiro devant le tribunal du travail à Gitega, lundi 16 novembre 2020