Burambi (Rumonge) : un jeune homme accusé de complicité avec des bandes armées

Burambi (Rumonge) : un jeune homme accusé de complicité avec des bandes armées

Éric Kidaga a été arrêté ce mardi dans un bistrot sur la colline de Gisagazuba (commune de Burambi). Les policiers qu’ils l’ont interpellé évoquent une collaboration avec des bandes armées. (SOS Médias Burundi)

Le jeune homme est rentré de Tanzanie le 12 décembre, selon ses proches. La famille conteste les accusations. Elle estime qu’il s’agit d’un « coup monté organisé avec la complicité d’Imbonerakure aidé de responsables administratifs ».

En octobre dernier, la police a arrêté un autre membre de la famille d’Éric Kidaga. C’était sur la même colline. Les accusations portées étaient similaires. La personne est depuis portée disparue, apprend-on.

_______________

Photo : chef-lieu de la commune Burambi

Previous Nduta (Tanzanie) : au moins 200 enseignants victimes d’une intoxication alimentaire
Next Éclairage - Les femmes réfugiées victimes de VBG peuvent compter sur le mouvement « Inamahoro »