Burundi-RDC : des Congolais peinent à recevoir l’autorisation d’entrer au Burundi

Burundi-RDC : des Congolais peinent à recevoir l’autorisation d’entrer au Burundi

Avec les fêtes de fin d’année, des Congolais travaillant à Uvira et Bukavu dans la province du Sud-Kivu (Est de la RDC) ayant des familles à Bujumbura peinent à trouver l’autorisation d’entrer au Burundi. Le document est délivré par le ministère de l’intérieur burundais en collaboration avec les services d’immigration. Les intéressés se plaignent qu’en plus de payer beaucoup d’argent, la procédure prend beaucoup de temps. (SOS Médias Burundi)

Un des demandeurs de l’autorisation a indiqué à SOS Médias Burundi qu’il vient de passer deux semaines à attendre la réponse, en vain. « J’ai dû payer 100 dollars américains pour avoir l’autorisation d’entrer au Burundi, mais ils me disent toujours que mon dossier est sous analyse », explique-t-il.

L’ambassade de la RDC à Bujumbura a également instauré une nouvelle règle en cette période de fin d’année. Chaque citoyen congolais qui se rend au Burundi doit payer à l’ambassade 10 dollars.

Tests Covid-19 non exigés

La plupart de Congolais qui se sont confiés à SOS Médias Burundi affirment que les individus qui parviennent à corrompre les services concernés entrent sur le territoire burundais sans toutefois présenter de test Covid-19.
Ils paient au moins 100 dollars par personne. « Après avoir versé la somme, ils traversent la rivière Rusizi avec la complicité des forces de sécurité burundaises, moyennant 30 dollars chacun », révèlent nos sources.

_________

Photo d’archives (2017) : la frontière de Gatumba entre la RDC et le Burundi

Previous Bururi : six détenus restent en prison après avoir purgé leur peine
Next Ouganda : vers la réduction de la ration alimentaire des réfugiés

About author

You might also like

COOPÉRATION

EAC : le Burundi prêt à s’acquitter de ses arriérés

Le ministre en charge de l’intégration du Burundi dans la communauté est africaine l’a annoncé dans une conférence de presse qu’il a tenue hier dans la capitale économique Bujumbura. Il

COOPÉRATION

Le Burundi menace de répliquer aux sanctions qui lui ont été infligées par certains pays

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération au développement a tenu une réunion dite de «briefing» à l’encontre des diplomates accrédités au Burundi. L’occasion était, pour Albert Shingiro,

COOPÉRATION

Covid-19 : le Burundi et le Rwanda ont échangé des ressortissants bloqués de part et d’autre

Les autorités rwandaises ont remis plus de 110 Burundais qui avaient été bloqués dans le pays depuis la fermeture des frontières dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.