Beni (Nord-Kivu) : le gouvernement provincial assiste en vivres les déplacés de Rwenzori

Beni (Nord-Kivu) : le gouvernement provincial assiste en vivres les déplacés de Rwenzori

Environ 500 ménages composés de déplacés de guerre dans le secteur de Rwenzori en territoire de Beni (province du Nord-Kivu, à l’Est du Congo) ont bénéficié d’une assistance humanitaire du gouvernement provincial ce jeudi. L’assistance est constituée essentiellement des vivres (riz, huile de cuisine, savons..). Les bénéficiaires qui remercient le gouvernement provincial regrettent que ce ne sont pas tous les déplacés qui ont été assistés. (SOS Médias Burundi)

L’assistance a été remise aux déplacés par le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita gouverneur du Nord-Kivu qui était allé dans le territoire de Beni pour s’enquérir de la situation sécuritaire et humanitaire. Des représentants des déplacés et des membres de la société civile locale ont salué l’acte.

Toutefois, ils jugent l’aide insuffisante, le nombre de ménages déplacés dépassant plus 11000. « Nous comptons aujourd’hui plus de 16 mille ménages venus du secteur de Rwenzori qui s’ajoutent aux autres qui sont venus des villages d’Eringeti, MBAU, Mamove et ailleurs. C’est vraiment insuffisant comme assistance », a regretté le responsable de la société civile de Beni qui s’est confié à SOS Médias Burundi.

Il demande à ce que le gouvernement central et ses partenaires dont des ONGs viennent en aide à ces sinistrés victimes des conflits armés.

___________

Photo : le gouverneur du Nord-Kivu distribue du riz à un déplacé de Rwenzori, le 22 janvier 2021

Previous Konyosha : deux opposants arrêtés pour la création d'un groupe Whatsapp liberés
Next Murwi : découverte de deux corps

About author

You might also like

Société

Kiremba : un enfant vole dans la marmite d’un voisin, son père le brûle

Célestin Gahungu a brûlé la main droite de son fils. C’était samedi dernier. L’homme a été arrêté ce dimanche. Il est détenu dans le cachot de la police locale à

Société

Makamba : des habitants s’opposent à la mise en exécution des décisions de la commission nationale des terres et autres biens (CNTB)

Des habitants de la province de Makamba (Sud du Burundi) se sont opposés à la mise en exécution d’une décision rendue par la commission nationale des terres et autres biens.

Société

Makamba : le commissaire provincial de la police rançonne des éleveurs et veut les déloger en même temps

Une rançon de 10 000 francs burundais par tête et par mois est exigée à chaque éleveur qui a des étables dans le domaine qui fait objet d’un litige entre