Makamba : le patron du CNDD-FDD visite sa province, les activités sont paralysées

Makamba : le patron du CNDD-FDD visite sa province, les activités sont paralysées

Les écoliers et élèves des communes de Kayogoro et Makamba( Sud du Burundi) ont été mobilisés pour accueillir le nouveau secrétaire général du CNDD-FDD depuis vendredi. Les cours n’ont pas eu lieu comme d’habitude. Des parents demandent aux autorités administratives et scolaires d’épargner leurs enfants des activités politiques. (SOS Médias Burundi)

Des messages de mobilisation ont été relayés par les directeurs des écoles dans les deux communes. Ils ont exigé aux écoliers et élèves de jalonner la route nationale numéro onze (RN11) que Réverien Ndikuriyo secrétaire général du parti au pouvoir devait emprunter pour arriver au chef-lieu de la province de Makamba.

Ils étaient alignés des deux côtés de la route à partir de la frontière entre les provinces de Rutana et Makamba depuis 11heures de ce vendredi. Ils devaient « acclamer le nouveau leader du parti présidentiel qui est natif de leur province ». « Nous n’avons pas enseigné ce vendredi, l’ordre est venu des directeurs des écoles de laisser les enfants aller accueillir le nouveau secrétaire général du parti. Ils chantaient pour le parti au pouvoir, on se croyait dans des meetings du CNDD-FDD », a indiqué un des enseignants de la commune de Makamba.

Selon une source locale, la RN 11 de la frontière entre les provinces de Rutana (Sud-est) et Makamba jusqu’au chef-lieu de Makamba était ornée de pagnes.

Une semaine de préparation

Depuis que Réverien Ndikuriyo a été approuvé comme secrétaire général du CNDD-FDD dimanche dernier, les autorités provinciales à Makamba ont mobilisé les natifs pour lui réserver un accueil « extraordinaire ».

« Chaque après midi depuis lundi, les élèves et écoliers étaient obligés de sortir des classes pour aller nettoyer la route que Ndikuriyo devrait emprunter », déplorent des parents d’élèves qui estiment par ailleurs que la mobilisation des apprenants à des activités politiques ne vaut pas la peine.

Autres services concernés

Ce vendredi, les chefs des services publics et les employés ont rejoint le mouvement, témoignent des fonctionnaires.

Arrivé ce vendredi dans sa province natale, Réverien Ndikuriyo a participé ce samedi dans des travaux communautaires de construction de l’immeuble qui abritera les bureaux de la province de Makamba.

______________

Photo : des habitants mobilisés sur la RN 11 ornée de pagnes pour accueillir Réverien Ndikuriyo, nouveau secrétaire général du CNDD-FDD

Previous Nyanza-Lac : tué pour 1500 francs
Next Buhiga : un responsable collinaire en détention

About author

You might also like

Politique

La lettre à Dylan

Ce matin en allant à Bubanza, Abbas Mbazumutima , journaliste chevronné, près de 20 ans au compteur, était très optimiste. Dès l’annonce de l’incarcération de nos collègues, Abbas s’est proposé

Politique

La mesure du maire de Bujumbura de restreindre les activités des partis politiques fait grincer Des dents

Le maire de la ville de Bujumbura, Freddy Mbonimpa a indiqué hier  dans une réunion de la commission électorale nationale indépendante avec les représentants des partis politiques que désormais les

Politique

L’Institut Egmont estime que le Burundi est au bord d’une crise socio-politique majeure

Le Burundi pourrait à nouveau basculer vers une nouvelle vague de violences alors que le pays approche les élections. Selon le bulletin politique de l’Institut Egmont sur le Burundi, la