Béni (RDC) : une dizaine de morts dans une attaque armée

Béni (RDC) : une dizaine de morts dans une attaque armée

Au moins 13 personnes ont été tuées la nuit de ce vendredi dans une attaque d’hommes armés dans le secteur de Rwenzori , sur le territoire de Béni dans la province du Nord-Kivu (Est de la RDC). Les auteurs de l’attaque sont assimilés aux rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées). Plusieurs personnes ont également été enlevées. (SOS Médias Burundi)

L’attaque a précisément visé le village de Mabule, sur le tronçon Béni-Kasindi sur la route nationale numéro 4 RN4. C’est seulement à deux kilomètres du village de Kisima. « Ils sont arrivés vers 19h et ont commencé à tuer des gens à l’arme blanche. Jusqu’au matin de ce dimanche, on avait déjà compté 13 civils tués. Plusieurs dizaines d’autres sont introuvables. Elles ont été enlevées par les rebelles, d’autres ont fui », rapporte Roger Masimengo, président de la société civile de Kisima.

Des rescapés témoignent que les assaillants étaient en tenue de l’armée régulière de la RDC. « Quand ils sont arrivés, nous pensions que c’était nos militaires que nous avions alerté de la présence des ADF dans la localité plusieurs heures avant. Comme ils portaient la tenue de nos militaires, on pensait que se sont finalement nos militaires qui sont venus pour nous protéger. Malheureusement, ils ont commencé à nous tuer à la machette », racontent-ils en détresse.

Plusieurs habitants du village attaqué et voisins ont fui jusque dans la ville de Béni. D’autres ont pris la direction de la frontière de Kasindi Lubiria, selon des sources locales.

La société civile locale dénonce l’inaction des militaires. « Des positions militaires installées non loin du village étaient avisées de la présence des ADF dans la localité depuis le matin. Elles ont même été alertées au moment de l’attaque. Mais les militaires ont attendu que les rebelles se replient d’eux-mêmes le lendemain, soit samedi à 9h pour qu’ils arrivent constater les dégâts. On ne comprend pas ce qui se passe », se désole-t-elle.

Le porte parole des militaires dans la zone opérationnelle de Béni-Lubero indique que l’armée est à la poursuite de l’ennemi pour retrouver les otages.

Ce dimanche, les victimes ont été inhumées dans les villages Kisima et Mabula.

______________

Photo : des personnes qui fuient leur village dans le secteur de Rwenzori

Previous Mtendeli (Tanzanie) : plus de cent jeunes réfugiés burundais formés en entrepreneuriat
Next Béni : la maladie à virus Ebola resurgit

About author

You might also like

Securité

Burambi: le gouverneur de Rumonge appelle les habitants à faire des rondes nocturnes

Le gouverneur de la province de Rumonge (sud-ouest du Burundi) a tenu hier une réunion de pacification sur la colline de Maramvya, dans la commune de Burambi. La localité a

Securité

Muramvya : un père en détention après l’explosion d’une grenade qui a tué son fils

Jean de Dieu Iteriteka, âgé de 13 ans a été tué par une grenade qui a explosé accidentellement à son domicile à Buhanza dans la commune de Kiganda( province de

Securité

Bujumbura: une trentaine de personnes arrêtées lors d’une fouille à Kinindo

Une fouille a eu lieu dès l’aube de ce vendredi dans la zone de Kinindo en commune de Muha ( sud de la ville de Bujumbura).Plus de trente individus ont