Ituri : neuf rebelles tués par les FARDC à Djugu

Ituri : neuf rebelles tués par les FARDC à Djugu

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) indiquent avoir tué neuf miliciens du groupe armé coopérative pour le développement du Congo (CODECO) lors des affrontements de ce mercredi 17 février. Ils ont eu lieu à plus ou moins 25 kilomètres de la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri (Est de la RDC). C’est en territoire de Djugu. (SOS Médias Burundi)

Le bilan a été communiqué par le lieutenant Jules Ngongo, porte parole du secteur opérationnel en Ituri. « Les assaillants ont été surpris par les forces loyalistes. Neuf d’entre eux ont été tués. Deux armes de type AK-47, des munitions et autres effets militaires ont été récuperés », a-t-il indiqué à la presse locale.

Jules Ngongo précise que l’armée s’est fixée l’objectif de mettre fin à la menace rebelle qui pèse sur la ville de Bunia et ses environs.

Malgré les efforts de l’armée congolaise, la société civile locale quant à elle indique que depuis plusieurs jours les miliciens CODECO se sont déjà installés sur les routes principales et font payer des taxes aux voyageurs.

_____________

Photo : des combattants de CODECO dans la ville de Bunia

Previous Kayogoro : un corps d'un homme repêché dans une rivière
Next Lusenda ( RDC) : recensement des réfugiés burundais

About author

You might also like

Securité

Le mécanisme militaire de la CIRGL enquête sur 19 combattants burundais arrêtés sur le sol rwandais

Ce lundi, l’armée rwandaise a présenté au mécanisme militaire conjoint de vérification des frontières de la conférence internationale sur la région des grands lacs, CIRGL, 19 rebelles burundais. Ces derniers

Securité

Buganda: la police a arrêté une quarantaine de personnes lors d’une fouille

La police a mené une fouille au chef-lieu de la commune de Buganda, en province de Cibitoke (nord-ouest du Burundi) le matin de ce mardi. Elle a interpellé une quarantaine

Securité

Gatumba: quatre hommes tués dans des circonstances obscures

Quatre hommes dont deux originaires de Gatumba dans la commune de Mutimbuzi (province de Bujumbura, Ouest du Burundi) ont été tués dans la nuit de lundi 26 octobre. Ils ont