Photo de la semaine : Gitega : les conducteurs des taxis vélos dans la tourmente

Photo de la semaine : Gitega : les conducteurs des taxis vélos dans la tourmente

Depuis le 11 février, les autorités provinciales de Gitega la capitale politique ont pris une mesure empêchant les taxis vélos d’arriver dans la zone qualifiée de centre urbain. Les concernés dénoncent la mesure. Ils estiment qu’elle est unilatérale. Ils expliquent travailler à perte et ne plus être à mesure de subvenir aux besoins de leur famille. (SOS Médias Burundi)

Depuis l’annonce de la mesure, les conducteurs de taxis vélos disent qu’ils éprouvent des difficultés pour nourrir et faire soigner leur famille. «Le transport est notre seule source de revenus pour la plupart d’entre nous. Nous ne voyons pas comment nous pourrons subvenir à nos besoins élémentaires si on nous empêche d’arriver à des endroits où on a beaucoup de clients qui, en plus nous paient bien », se lamentent des conducteurs de taxis vélos de Gitega.

Les autorités provinciales quant à elles ne lâchent pas. Elles affirment que la décision est irréversible, expliquant que c’est pour éviter des accidents dans le centre de la ville.

_____________

Photo : des conducteurs de taxis vélos sur un parking à Gitega, février 2021

Previous Rutana : le CNDD-FDD collecte des contributions forcées
Next Médias : la radio Bonesha FM va rouvrir

About author

You might also like

Photo de la semaine

Photo de la semaine : deux bateaux détruits à Rumonge

La marine militaire du Burundi a détruit jeudi dernier deux bateaux. Ils venaient des eaux congolaises et les pêcheurs qui étaient à bord ont été soupçonnés de collaborer avec des

Photo de la semaine

Photo de la semaine : le président Neva gracie les journalistes d’Iwacu

Ils ont été libérés la veille de Noël en fin d’après-midi. Toutes les charges qui pesaient sur eux ont été abandonnées. Dans un décret signé le 23 décembre, le chef

Photo de la semaine

Photo de la semaine: les autorités de Gitega ont interdit la commémoration des massacres des élèves Tutsi

Les autorités communale de Giheta et provinciale de Gitega( centre du Burundi) ont interdit le 21 octobre dernier la commémoration des massacres des élèves Tutsi du lycée de Kibimba. Ils