Kirundo : le CNDD-FDD construit sa permanence, toutes les activités sont paralysées

Kirundo : le CNDD-FDD construit sa permanence, toutes les activités sont paralysées

C’est une mobilisation hors normes selon des habitants du centre urbain de Kirundo (Nord du Burundi).Des magasins, boutiques et d’autres services n’ont pas ouvert toute la journée. Des habitants ont été réveillés par des Imbonerakure qui, à l’aide des mégaphones leur exigeaient d’aller sur le chantier en construction de la permanence provinciale du CNDD-FDD. (SOS Médias Burundi)

Vers 3 h du matin, des habitants ont été réveillés par des chants et slogans glorifiant le président Évariste Ndayishimiye. Jusque là, certains habitants disent qu’ils ne savaient pas ce qui allait se passer où encore de quel événement il s’agissait.

Des commerçants dans une rue de commerce désertée au chef-lieu de Kirundo

Des Imbonerakure ont alors ordonné la fermeture de tous les magasins et boutiques du centre urbain, obligeant tout le monde à se rendre sur la colline de Rugero se trouvant dans la zone rurale de Kirundo où un local provincial du parti présidentiel est en train d’être érigé.

Ce vendredi, il s’agissait de faire une dalle en béton. « Ils nous ont obligés de fermer et d’aller sur le chantier du CNDD-FDD. Nous avons accepté de fermer pour éviter des ennuis », se lamentent des petits commerçants qui dénoncent une violation de leurs droits.

______________

Photo : des militants du CNDD-FDD sur le chantier de la permanence du CNDD-FDD en construction à Kirundo

Previous Rumonge : détention d'un motard soupçonné de collaborer avec des bandes armées
Next Rugombo : découverte macabre

About author

You might also like

Politique

Photo de la Semaine

Quartier Swahili au bord du lac Tanganyika (Rumonge) Des femmes dites « Abapishi » vendent de la nourriture aux pêcheurs entourés d’eau polluée que la population locale utilise pour leurs besoins quotidiens.

Politique

Plusieurs opposants en détention, d’autres recherchés à Bubanza

Plusieurs membres du CNL sont en détention, d’autres sont activement recherchés par la police en collaboration avec des jeunes du parti au pouvoir dans la province de Bubanza (ouest du

Politique

Le sénat burundais a un nouveau bureau

Tous les trois membres du bureau sont issus du parti au pouvoir. C’est une première depuis l’accession au pouvoir par le CNDD-FDD. Pour Charles Nditije, président du parti Uprona, aile