Nduta (Tanzanie) : plus de 50 couples concubins ont régularisé leur union

Nduta (Tanzanie) : plus de 50 couples concubins ont régularisé leur union

La fête de Pâques a été célébrée modestement au camp de Nduta en Tanzanie. Des réfugiés burundais disent qu’ils ont manqué des moyens pour célébrer la fête pascale comme ils l’avaient souhaité. Toutefois, ce dimanche a été une occasion pour plus de 50 couples mariés de légaliser leur union devant l’église catholique. Plus de 500 enfants ont également été baptisés. (SOS Médias Burundi)

Dans le camp de Nduta comme dans deux autres camps de réfugiés burundais en Tanzanie, la fête pascale n’a pas marqué les esprits. D’ailleurs, c’est un dimanche comme les autres selon certains réfugiés. “Comment pouvons-nous nous réjouir alors que les conditions de vie deviennent de plus en plus difficiles. Imaginez qu’on ne va même pas prendre un morceau de viande pour ceux qui ont des moyens car on a interdit de vendre de la viande, des oeufs, des tomates ou encore des légumes dans le camp. C’est vraiment dommage, l’administration du camp a gâché la fête pascale”, s’indignent-ils.

Cependant, l’église catholique à Nduta a gagné de nouvelles âmes. C’est une régularisation collective qui a eu lieu à l’occasion de la fête pascale. “Plus de 50 couples mariés légalement mais qui n’avaient pas passé devant l’église ont régularisé leur union nuptiale et plus de 500 jeunes enfants ont été baptisés. C’est en tout cas, une joie même si nous n’allons pas célébrer à cause de la pauvreté et des mauvaises conditions de vie”, laissent entendre certains nouveaux reconvertis.

Nduta compte plus de 65.000 réfugiés burundais.

____________

Photo : un prête baptise un enfant au camp de Nduta

Previous Rumonge : manque de ciment produit par BUCECO
Next Photo de la semaine - Gihanga : un chef de colline et membre de la ligue des Imbonerakure brûle une fillette, des habitants exigent qu'il soit puni

About author

You might also like

réfugiés

Kavimvira: deux demandeurs d’asile Burundais meurent à Uvira

Une jeune fille vivant avec handicap est morte ce samedi au centre de transit de Kavimvira, en territoire d’Uvira dans la province du Sud Kivu ( est de la RDC).Dimanche

réfugiés

Mtendeli (Tanzanie) : Vers la fermeture du camp

Le gouvernement tanzanien compte fermer le camp de réfugiés burundais de Mtendeli dans les prochains jours. Les autorités de ce pays expliquent la mesure par « un engouement des réfugiés installés

réfugiés

La RDC expulse une vingtaine de Burundais

Vingt cinq Burundais dont deux femmes ont été refoulés par des autorités congolaises.Ils sont arrivés au poste de police de migration en zone de Kabonga dans la commune de Nyanza-Lac