Covid-19 : plus de 30.000 élèves devront être dépistés avant de retourner à l’école

Covid-19 : plus de 30.000 élèves devront être dépistés avant de retourner à l’école

Le troisième trimestre commence lundi prochain au Burundi. Le chef de l’État a enjoint le ministre en charge de la santé de procéder au dépistage de tous les élèves fréquentant les écoles à régime d’internat.
Ils sont plus de 30.000.
(SOS Médias Burundi)

La mesure du prédisent commence à être appliquée ce vendredi. Les dépistages vont continuer tout le week-end. « Nous allons procéder au dépistage actif de tous les élèves qui étudient dans les écoles à régime d’internat quitte à ce que lundi ils puissent présenter d’abord un certificat qui atteste qu’ils n’ont pas le Covid-19 avant de rejoindre les internats. Cette mesure concerne aussi les enseignants et les encadreurs de ces écoles », a expliqué Dr Thaddée Ndikumana, ministre en charge de la santé lors d’un point de presse dans son cabinet dans la capitale économique Bujumbura hier en fin d’après-midi.

Déroulement

Tous les élèves qui habitent la capitale économique Bujumbura et ses environs seront pris en charge à l’hôtel Bon accueil en zone de Bwiza (centre de la ville) ainsi qu’aux hôpitaux de districts de Kamenge (nord de Bujumbura) et de Ruziba( sud).

Dans la capitale politique Gitega, les concernés vont se présenter à l’hôpital régional de Gitega au moment où dans les provinces restantes, les dépistages seront effectués au niveau des hôpitaux de provinces et de districts.

Dérogation

Pour les enfants issus des zones très éloignées, ils devront se présenter très tôt le matin de dimanche aux écoles. « Avant d’entrer à l’internat, on va disponibiliser des équipes qui seront affectées au niveau des différentes écoles à régime d’internat à travers tout le pays pour faciliter ce travail », a précisé M.Ndikumana

Un peu plus tôt dans la matinée, le président de la République même s’il n’avait pas été spécifique sur la catégorie qui doit faire les tests Covid-19 a demandé « aux jeunes de répondre au dépistage » tout en insistant, « je vous conjure tous de faire des tests avant de retourner à vos écoles pour être sûrs que vous vous portez bien afin de ne pas contaminer vos camarades de classe. J’insiste, qu’aucun élève ne retourne à l’école sans avoir fait de dépistage car cela reviendrait à aller propager la pandémie », a déclaré Évariste Ndayishimiye en marge du cinquième forum de la jeunesse dans la capitale politique Gitega.

Officiellement, le Burundi compte 1796 cas positifs de Covid-19 dont 1546 patients guéris et plus de 240 malades encore alités. Cette nation de l’Afrique de l’est enregistre 6 décès depuis la déclaration du premier cas en mars 2020, selon les autorités.

Ces derniers temps, beaucoup de cas dont des personnes mortes dans des hôpitaux de la sous-région surtout à Nairobi (capitale du Kenya) ne sont pas pris en compte par l’autorité sanitaire, d’après notre constat.

______________

Photo : un centre de dépistage installé à l’hôpital de Bubanza (ouest du Burundi)

Previous Bubanza : affaire Jean Paul Nsavyimana, pourquoi il n'est toujours pas jugé?
Next Kakongo (RDC) : trois bergers Banyamulenge tués

About author

You might also like

Santé

Covid-19 : le Burundi va fermer ses frontières terrestre et maritime

Le comité chargé de lutter contre la propagation et la contamination du Covid 19 au Burundi vient d’arrêter de nouvelles mesures de lutte contre la propagation de la pandémie. Selon

Santé

Covid-19 : 408 cas positifs confirmés à ce jour

Le ministère en charge de la santé a mis à jour la situation épidémiologique de la pandémie depuis mars dernier, où le premier cas a été identifié au Burundi. Selon

Santé

Covid-19 : négligence dans la gestion de la pandémie à Kirundo

Depuis plus de 6 mois quand le premier cas positif de covid-19 a été détecté à Kirundo (Nord du Burundi), des habitants de cette province dénoncent une négligence dans la