Gitega : deuxième comparution dans l’affaire Sogestal Kirimiro

Gitega : deuxième comparution dans l’affaire Sogestal Kirimiro

C’est un procès qui oppose les anciens agents de l’ex Sogestal (Societé de gestion des stations de lavage de café) Kirimiro et le ministre en charge de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage. Ils disent avoir été licenciés abusivement par le ministère de tutelle et réclament des indemnités. Ce lundi, ils ont comparu pour la deuxième fois devant le tribunal du travail à Gitega (capitale politique du Burundi) mais les questions de fond n’ont pas été abordées. (SOS Médias Burundi)

L’affaire concerne 228 agents de l’ex Sogestal Kirimiro.
Devant la barre, les membres du conseil d’entreprise soutenus par leur avocat maître Jean Berchmans Ndayishimiye ont exprimé le désir d’être indemnisés.

Bien que le gouvermement du Burundi par le biais du ministère de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage comme actionnaire principal a été régulièrement signifié, l’avocat du gouvernement a demandé que les 14 autres actionnaires de l’ex Sogestal pour la plupart des sociétés d’assurance, des microfinances, des associations et des particuliers qui sont également actionnaires soient saisis dans le même dossier.

Il a également demandé au tribunal de lui accorder du temps suffisant pour préparer les éléments de défense. Durant l’audience, des questions de fond n’ont pas été abordées, le plus de temps a été consacré à la forme. La prochaine séance a été fixée au 24 mai 2021.

Selon Salvator Simbavimbere, membre du conseil d’entreprise de l’ex Sogestal Kirimiro, des employés réclament plus de deux milliards de francs burundais constitués de 18 mois d’arriérés de salaires pour 228 agents, des indemnités de fin de carrière ainsi que la compensation des heures supplémentaires .

Les anciens employés de l’ancienne société de gestion des stations de lavage ont été licenciés le 13 mars 2021 suite à des problèmes financiers.

___________

Photo : des anciens employés de l’ex Sogestal Kirimiro devant le tribunal du travail à Gitega, le 12 avril 2021

Previous Muyinga : le patron des renseignements s'est approprié un cimetière
Next Ngozi : Six commerçants en détention

About author

You might also like

Société

Makamba : l’administrateur communal a ordonné l’arrestation d’une veuve et ses deux petits enfants

La septuagénaire a été accusée d’avoir donné de fausses informations sur l’administrateur et de rébellion. Sa maison avait été détruite en début de semaine sur ordre de l’autorité communale. (SOS

Société

Bujumbura : un grand financier du CNDD-FDD arrêté brièvement

Vénérand Kazohera (homme d’affaires burundais) a été arrêté le matin de ce mercredi par des agents du service national de renseignements (SNR). Il a été retenu par les renseignements avant

Société

Nyanza-Lac : la CNTB suspend ses décisions

Après une période de contestation musclée des résidents (habitants qui n’ont jamais fui le pays lors de différentes crises) contre l’expropriation en faveur des rapatriés, la commission nationale des terres