Burundi-Rwanda : Paul Kagame rassure sur l’amélioration des relations

Burundi-Rwanda : Paul Kagame rassure sur l’amélioration des relations

Ce samedi, le président rwandais clôturait le congrès du FPR, le front patriotique rwandais. Une occasion de revenir sur les réalisations de son pays et les défis auxquels il fait face. Dans son discours de clôture du congrès qui a duré deux jours, Paul Kagame a rassuré quant à l’amélioration des relations entre le Rwanda et ses voisins dont le Burundi, affirmant qu’il y a une volonté d’avancer dans le bon sens des deux côtes. (SOS Médias Burundi)

Le président rwandais a indiqué que «le Rwanda comme pays ne veut que la paix». «Nous ne voulons déranger personne et souhaitons que personne ne nous dérange aussi », a-t-il dit.

Et d’illustrer avec énigme. «(…), si tu veux habiter dans ta propre maison que tu as construite sans être atteint par l’eau des pluies, sans qu’il n’y ait quelqu’un qui vient pour piller tes vaches que tu élèves ou voler tes récoltes dans ton grenier, ça demande quoi ? Au lieu de passer des nuits blanches en montant la garde, construis un enclos très fortifié, une maison très solide aux portes très résistantes, qui ne permettent pas aux brigands d’entrer facilement(…) », a-t-il expliqué.

Et de continuer «Comme le FPR, nous devons faire la différence et nous démarquer, cette paix dont nous avons besoin, nous en avons besoin pour pouvoir accomplir nos réalisations. Nous entretenons de bonnes relations avec nos quatre voisins à l’exception d’un seul. Il y a quelques temps, ils étaient deux mais pour le deuxième, je parle du voisin du sud le Burundi, pour le moment nous sommes en train de voir comment nous entendre. Nous et les Burundais manifestons l’intérêt de cohabiter pacifiquement et eux aussi ont déjà manifesté cette volonté », a confirmé M. Kagame sous les applaudissements d’un parterre des responsables du FPR dans une vidéo qui a été largement partagée sur les réseaux sociaux de Burundais et Rwandais.

Et de clôturer «les problèmes qui existaient entre nous et le Congo, nous collaborons pour leur trouver des solutions, tout est en ordre ce n’est plus comme avant. On n’a jamais eu de problèmes avec la Tanzanie, nous collaborons comme il se doit. Nos voisins du nord, ils nous en veulent, moi j’y ai séjourné, j’ai habité avec eux et travaillé avec eux mais quand tu me demandes de te dire le nœud du problème avec eux, je ne suis pas capable de fournir des explications suffisantes. Mais voilà en résumé, moi je couvrirai ma maison, j’y mettrai des portes robustes pour que tu n’y entres pas pour me dérober et s’il arrive que tu pénètres à l’intérieur, je ferai en sorte d’en sortir sans que tu puisses m’atteindre. Et comme ça, nous pourrons cohabiter en toute indépendance et celui qui tente de nous attaquer sera repoussé de façon très simple ».

Les relations entre les deux sœurs nations de la région des grands lacs d’Afrique se sont détériorées depuis 2015 quand feu Pierre Nkurunziza a brigué un autre mandat controversé.

Depuis, le Burundi accuse son voisin du nord d’avoir accueilli des « putschistes » qui ont échoué un renversement de pouvoir cette année et de permettre l’entraînement de groupes rebelles burundais sur son sol. De son côté, Kigali reproche à Gitega d’héberger ses ennemis dont des membres de groupes accusés de génocide contre les Tutsis en 1994, et de faciliter des rebelles qui déstabilisent le Rwanda basés à l’est de la RDC et de collaborer avec eux.

Selon nos sources, le ministre burundais des relations extérieures devrait se rendre sur Kigali avant la fin de ce mois pour rencontrer son homologue rwandais avec qui ils se sont déjà entretenus à la frontière de Gasenyi-Nemba( nord du Burundi) en présence des responsables des renseignements militaires des deux pays en octobre 2020 pour parler de « l’insécurité entre les deux pays » sans parler des entretiens téléphoniques qui ont suivi.

« Les présidents Ndayishimiye et Kagame ne tarderaient à se rencontrer quelque part en Afrique ou ailleurs après cette rencontre », rassurent nos sources.

__________

Photo : le président Kagame en marge du congrès du FPR samedi premier mai 2021, crédit photo IGIHE. Com

Previous Beni (RDC) : au moins 19 personnes tuées
Next Photo de la semaine : conditions de vie très difficiles pour des déplacés Banyamulenge

About author

You might also like

Diplomatie

Burundi-diplomatie: les représentants des agences des Nations-Unies prêts à accompagnés les actions du gouvernement

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération au développement souligne que la pandémie de Coronavirus est l’un des défits majeurs auxquels le Burundi fait face. Il l’a déclaré

Diplomatie

Burundi-Diplomatie: l’UE séduit le nouveau président

Ce lundi, le président Évariste Ndayishimiye a reçu les ambassadeurs de France, de la Belgique, de l’Allemagne et de l’Union Européenne au Burundi.Ils ont souhaité le rétablissement de bonnes relations

Diplomatie

USA-Burundi : levée des restrictions sur les visas

L’ambassade des Etats-Unis a dit que la section consulaire a repris dès hier les rendez-vous pour les demandeurs des visas pour les non-immigrants, à l’exception de ceux qui recherchent des