Bujumbura : découverte macabre à Kinindo

Bujumbura : découverte macabre à Kinindo

Des maçons ont déterré le corps d’une fille dans une parcelle sur l’avenue Ruheshi dans le quartier et zone de Kinindo en commune de Muha au sud de Bujumbura, la capitale économique. C’était dans l’après-midi de ce lundi. (SOS Médias Burundi)

Des habitants de Kinindo disent avoir été alertés par des maçons qui étaient en train de terrasser un terrain pour y construire une maison. « Des maçons sont tombés sur un cadavre. Il portait des habitants d’une fille. Elle avait d’ailleurs des mèches. On dirait qu’il a été enterré dans la précipitation. Ils nous ont alerté et nous avons à notre tour appelé la police », disent des voisins.

Les faits sont confirmés par le chef de quartier de Kinindo Jean Marie Ndorimana qui indique que selon ses estimations, le cadavre venait d’y passer environ deux mois.

Jusqu’à midi de ce mardi, le corps était encore sur place et la parcelle était cernée par les forces de l’ordre.

Les résidents de cette parcelle où le corps a été découvert ont été arrêtés. Ils sont détenus au poste de police de Kinindo pour des raisons d’enquête.

Toujours dans le sud de Bujumbura, une femme a été tuée ce matin par un policier suite à un litige foncier malgré une entente à l’amiable décrochée par l’autorité locale. Le fait s’est déroulé au quartier de Gisyo, en zone de Kanyosha (même commune). L’auteur du crime a été arrêté, a affirmé cet après-midi le porte parole du ministère en charge de la sécurité publique Pierre Nkurikiye.

_________

Photo : vue de la ville de Bujumbura

Previous RDC-Ituri : neuf nouveaux corps retrouvés, le bilan de l'attaque des ADF s’alourdit
Next Burundi : la CNIDH retrouve son statut A