Gitega : découverte macabre

Gitega : découverte macabre

Le corps de Jean Sindihebura (34 ans) a été découvert hier au quartier de Musinzira dans la ville de Gitega (capitale politique). Il était pendu sur un arbre à l’aide d’une corde à son poste de travail. Le chef de quartier et la police confirment l’information, mais disent ignorer les circonstances dans lesquelles il s’est retrouvé sur l’arbre. (SOS Médias Burundi)

Le défunt travallait comme veilleur à une résidence d’un Français, employé de l’agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ). « Alors qu’il s’était présenté à son poste d’attache, nous avons été surpris de le retrouver mort, pendu sur un arbre au même endroit. Ça faisait quelques jours que son employeur n’est pas là mais il continuait d’assurer la garde de la résidence », disent ses proches.

Alertés, le chef de quartier de Musinzira et la police sont arrivés sur le lieu de la découverte macabre.
Ils ont ordonné l’évacuation du cadavre.

L’administration locale dit ignorer les circonstances dans lesquelles l’homme s’est retrouvé pendu à cet arbre. La police promet une enquête.

___________

Photo : la province de Gitega

Previous Gitega : un gestionnaire d'une maison de passage enlevé
Next Nakivale (Ouganda) : des Burundais fatigués par l’exil