Nord-Kivu : le facilitateur Kenyatta en visite dans la zone de combats

Nord-Kivu : le facilitateur Kenyatta en visite dans la zone de combats

Dans le cadre de la mission de facilitation lui confiée par la communauté des Etats d’Afrique de l’Est, l’ancien président kényan Uhuru Kenyatta, séjourne depuis ce mardi dans la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu à l’est de la RDC. Au cours de ce séjour, il s’est donné comme mission d’apporter un réconfort aux déplacés de guerre ayant fui l’avancée du M23 dans le territoire de Rutshuru. (SOS Médias Burundi)

Uhuru Kenyatta a été accueilli par le gouverneur militaire du Nord-Kivu et son commité de sécurité, le lieutenant général Constant Ndima. Ensemble, ils se sont rendus au site de déplacés de Kanyaruchinya dans le territoire de Nyirangongo qui héberge plus de 200 mille déplacés de guerre ayant fui l’avancée des rebelles du M23 qui contrôlent une partie du territoire de Rutshuru.

Dans son point de presse, M. Kenyatta a dit craindre un drame humanitaire dans le territoire de Nyiragongo où des milliers de deplacés se retrouvent.

« Ce que je viens de voir à Goma et ses environs m’inquiète. C’est une catastrophe humanitaire qui risque de se produire si nous ne faisons rien », a-t-il déclaré.

Deux vieilles personnes quittent leur ménage pour se réfugier à Kanyaruchinya suite aux atrocités entre les FARDC et le M23

Uhuru Kenyatta, désigné en juin dernier par ses pairs pour être médiateur dans la crise congolaise, est arrivé à Kinshasa (capitale de la RDC) samedi dernier. Il a déjà rencontré les présidents des deux chambres du parlement congolais et les représentants des communautés des provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et de l’Ituri ainsi que des diplomates.

LIRE AUSSI :

La partie congolaise lui a répété les éternelles accusations contre le Rwanda auquel elle reproche de soutenir les rebelles du M23, des allégations que le président Paul Kagame a de nouveau rejeté le week-end dernier en marge d’une rencontre de « Unity Club », un forum des leaders rwandais et leurs épouses créé par la première Dame Jeannette Kagame.

____________________

Photo : deux enfants dans le camp de déplacés de Kanyaruchinya, novembre 2022

Previous Médias : les responsables des radios Isanganiro et Bonesha FM convoqués par le CNC
Next Nakivale (Ouganda) : recrudescence du banditisme