Makamba : des arrestations des militants des partis d’opposition inquiètent des habitants

Makamba : des arrestations des militants des partis d’opposition inquiètent des habitants

Au moins 9 militants des partis d’opposition dont une femme ont déjà été arrêtés en moins de 2 mois dans la province de Makamba au sud du Burundi. Ils sont originaires des communes de Vugizo et Mabanda. Selon des proches des concernés, certains sont détenus dans des lieux tenus secrets. (SOS Médias Burundi)

La récente arrestation a eu lieu vendredi dernier. Elle a visé Innocent Ndagijimana. Cet enseignant militant du CNL a été interpellé à son domicile sur la colline de Murinda. C’est en zone de Mpinga dans la commune de Vugizo. « Il a été interpellé par des policiers qui étaient à bord de deux véhicules des responsables du service national de renseignements en provinces de Bururi (sud) et Makamba. Il a été embarqué vers une destination inconnue », témoignent des voisins qui ajoutent que l’épouse de l’intéressé a été battue par les mêmes agents de la police.

Un autre jeune a été appréhendé par les mêmes policiers, cette fois-ci à Buheka, en commune de Nyanza-Lac. Il a aussi été transféré à un endroit non encore communiqué par les services de sécurité.

Ces interpellations s’ajoutent à plusieurs autres dans les communes de Makamba et Vugizo. Il y a près de deux mois, deux anciens militaires à la retraite ont été arrêtés. Ces retraités qui ont servir l’armée burundaise avant l’intégration de mouvements rebelles Hutus (EX-FAB) restent également introuvables. Leurs familles disent craindre pour leur sécurité et demandent aux autorités habilitées de les aider à les retrouver.

En moins de deux mois, 9 militants d’opposition ont été arrêtés par des policiers en collaboration avec des agents du service national des renseignements en province de Makamba.

___________

Photo : la province de Makamba

Previous RDC-Ituri : trois morts dans une nouvelle attaque des CODECO au village Tali
Next Burundi : le parti CNL préoccupé par les arrestation et disparition de ses membres