Rumonge : 7 prisonniers accusés de complicité d’évasion d’un sujet kényan transférés à la prison centrale de Rutana

Rumonge : 7 prisonniers accusés de complicité d’évasion d’un sujet kényan transférés à la prison centrale de Rutana

Le procureur de la République à Rumonge (sud-ouest du Burundi) dit avoir demandé ce transfert après que la chambre de conseil du tribunal de province ait confirmé leur détention. Ils sont poursuivis pour avoir facilité l’évasion de Joseph Nyamuthe un citoyen kényan qui était emprisonné à Murembwe (même province). (SOS Médias Burundi)

Selon un témoin proche du dossier, la première raison évoquée par le parquet de Rumonge en formulant cette demande de transfert vers Rutana (sud-est ) est que presque tous les détenus transférés étaient des employés à cette maison d’arrêt et sont susceptibles de fausser les enquêtes dont les premiers éléments étaient déjà retracés.

Selon la même source, la deuxième raison évoquée est d’ordre sécuritaire. Le procureur provincial explique par exemple que la sécurité de l’ancien directeur adjoint de la prison de Murembwe, se trouvant parmi les 7 détenus peut être en danger s’il est logé avec des prisonniers d’une maison pénitentiaire dont il fut responsable.

Au début des enquêtes, 5 personnes dont un kényan qui se faisait passer pour un garde malade de Joseph Nyamuthe avant son évasion, avaient été arrêtées. Deux autres personnes, parmi lesquelles un prisonnier qui purgeait la peine de perpétuité et qui était en charge de la sécurité ont par la suite été interpellées. Le kényan qui s’est évadé était poursuivi pour trafic de drogue.

_____________

Photo d’illustration : des prisonniers à l’intérieur de la prison

Previous Kirundo : un responsable local du CNL introuvable à Gitobe, un autre en détention
Next Makamba : un détenu entre la vie et la mort selon sa famille