Muramvya : un EX-FAB enlevé

Muramvya : un EX-FAB enlevé

Ernest Nzambima, retraité qui a servi dans l’ancienne armée avant l’intégration de mouvements armés Hutus a été enlevé samedi le 31 juillet dernier. Il était au chef-lieu de la province de Muramvya (centre du Burundi). Ses ravisseurs ont été identifiés comme des agents du SNR (service national de renseignements). Sa famille craint pour sa sécurité. (SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, les ravisseurs de M. Nzambimana étaient à bord d’un véhicule civil aux vitres teintées. « Alors qu’il se trouvait juste devant son salon de coiffure, une voiture Toyota Probox est arrivée avec des hommes à bord, les uns en uniforme de la police burundaise, d’autres en tenue civile. Ils l’ont embarqué par force sans dire un seul mot et sont partis », disent des témoins oculaires de la scène.

Sa famille indique ignorer les mobiles de l’enlèvement et le lieu de sa détention. « Nous pensons tout simplement qu’il s’agit d’un enlèvement et perdons espoir de le retrouver », désespèrent-ils.

Des habitants pensent , sans être sûrs que le retraité serait détenu dans un cachot du service national de renseignements à Bujumbura (capitale économique), accusé d' »approvisionner en vivres des bandes armées ».

Ses proches et des observateurs qui le connaissent à Muramvya parlent d’un homme intègre qui ne vivait que de son métier de coiffeur au quotidien. « C’est un coup monté contre lui. Il est toujours présent dans son salon de coiffure. Ils lui en veulent seulement parce qu’il est Tutsi et démobilisé EX-FAB, c’est tout », regrettent-ils.

Contactée, Espérance Nduwayezu, administratrice communale de Muramvya s’est contentée de promettre une enquête sans plus de détails.

____________

Photo : la place publique au chef-lieu de la province de Muramvya

Previous Photo de la semaine- RDC-BENI : 15 morts dans deux attaques attribuées aux ADF à Mbingi et Mapasana
Next Bubanza : un responsable du CNL interpellé