Ituri (RDC) : le bilan des affrontements entre les FARDC et la CODECO à Djugu s’alourdit

Ituri (RDC) : le bilan des affrontements entre les FARDC et la CODECO à Djugu s’alourdit

Ce lundi, des combats ont opposé des miliciens de la CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo) et les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) en territoire de Djugu. C’est en province de l’Ituri à l’est de la RDC. Le bilan qui était de 3 miliciens tués passe à 34. (SOS Médias Burundi)

C’est le porte parole des opérations militaires dans la province qui a livré l’information à la presse locale ce mardi. « Nous avons tués 34 éléments du groupe armé CODECO, y compris son chef chargé des opérations dénommé Mbitso.
Cela montre que le centre de gravité de ce groupe armé est terrifié », a déclaré le lieutenant Jules Ngongo qui souligne que 18 autres miliciens ont été blessés.

Les combats dont il est question ont éclaté lundi matin dans le village de Kobu en secteur de Banyali-Kilo. Des miliciens du groupe armé local CODECO tentaient de reprendre la localité après y avoir été chassés par l’armée régulière congolaise il y’ a quelques jours, selon des sources locales.

Le lieutenant Ngongo a confirmé la mort des militaires qui ont « versé leur sang pour mettre en déroute les assaillants ». Toutefois, il n’a pas précisé le nombre de militaires tués. Les opérations de ratissage se poursuivent, selon des sources administratives locales.

Le village de Kobu est considéré comme un important bastion et une source financière de la CODECO, selon plusieurs sources dans la région.

__________________

Photo d’illustration : des éléments du commando déployés en Ituri / DR

Previous Tanganyika : l'armée congolaise dit avoir perdu deux militaires lors d'un accrochage avec la marine burundaise
Next Burundi : la CVR appelle aux présumés coupables des différents massacres de demander pardon