RDC-Ituri : au moins un mort dans une nouvelle incursion des ADF à Irumu

RDC-Ituri : au moins un mort dans une nouvelle incursion des ADF à Irumu

Le village Ndalya Kidepo, dans le territoire d’Irumu, de la chefferie de Valese Vunkutu à l’est de la RDC a été attaqué par des miliciens ADF (Forces Démocratiques Alliées). C’était ce jeudi matin. Le bilan provisoire fait état d’une personne tuée et de plusieurs dégâts matériels. (SOS Médias Burundi)

Les rebelles ont incendié trois maisons d’habitation a côté d’une position militaire brûlée. C’est du moins ce que rapporte Christophe Munyanderu, coordonnateur de la convention pour le respect des droits humains (CRDH). « Ndalya Kidepo, a été attaqué par les présumés ADF ce jeudi matin sur la Route Nationales N°4 axe routier Luna- Komanda. C’est au Nord d’ Eringeti, à environ 20 Kilomètres », a-t-il indiqué.

L’information est confirmée par des habitants qui indiquent avoir entendu des coups de feu aux environ de 5h.

La Convention pour le respect des droits humains condamne cette nouvelle attaque dans ce village, situé dans la chefferie de Walese-Vonkutu, après une petite accalmie. Elle déplore aussi la passivité des autorités durant cette période de l’état de siège décrété dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu depuis le 6 mai dernier. Elle leur reproche de ne pas vouloir lancer des opérations militaires dans la zone pour éradiquer complètement des groupes rebelles qui pullulent dans la région. « Nous appelons la population civile à rester toujours très vigilente car l’ennemi continue à circuler librement dans la zone sans aucune inquiétude, et à l’armée de passer à la vitesse supérieure pour traquer ces ennemis de la paix qui endeuillent la zone », a martelé Christophe Munyanderu.

_____________

Photo : une pancarte de signalisation du village de Ndalya

Previous Sange (RDC) : les Burundais arrêtés voulaient rejoindre des groupes armés (armée)
Next Covid-19 : les premiers vaccins seront disponibles en novembre