Ituri (RDC) : découverte de 12 corps à Irumu

Ituri (RDC) : découverte de 12 corps à Irumu

La découverte macabre a eu lieu ce mercredi matin. Tous les douze corps flottaient dans la rivière Ituri.
Des habitants affirment que les victimes ont été tuées lors d’une attaque des miliciens ADF (Forces Démocratiques Alliées) qui a visé ce lundi le village de Musenze. C’est en chefferie de Walese Vonkutu sur le territoire d’Irumu (province de l’Ituri, est de la RDC). La société civile locale regrette que des civils sont toujours assassinés et demande à l’armée d’intensifier des attaques contre les groupes rebelles afin de les déloger de la région.
(SOS Médias Burundi)

Selon Kinos Katuo, acteur de la société civile de la région, les corps n’étaient pas encore repêchés des eaux jusqu’à la fin de la journée de ce mardi. « On n’avait pas encore eu de moyens pour les repêcher, mais aussi à cause des conditions sécuritaires défavorables du milieu. Des rebelles ADF circulent librement à 3 kilomètres au sud de Mamove vers les villages de Meibundu, Makamba, Maelekwa et Mabatutu », a-t-il alerté tout en demandant à l’armée de multiplier des opérations de ratissage pour sécuriser la région.

Le colonel N’siro Simba, administrateur d’Irumu a indiqué qu’il n’était pas encore prêt pour s’exprimer sur l’incident.

La découverte s’ajoute à d’autres personnes qui ont été tuées au village de Kabrique non loin de Luna (toujours en Irumu), une contrée se trouvant à la limite entre la province du Nord-Kivu et de l’Ituri. Au moins dix civils avaient trouvé la mort dans cette attaque attribuée aux ADF qui s’est produite le 19 octobre.

___________

Photo : une partie de la rivière Ituri

Previous Makamba : une personne tuée par un militaire qui assure la sécurité chez le 1er ministre
Next Réfugiés : la Tanzanie n' accordera plus de nationalité à des réfugiés burundais