Cibitoke : une dizaine de jeunes Imbonerakure en détention

Cibitoke : une dizaine de jeunes Imbonerakure en détention

Il s’agit d’un groupe de jeunes du CNDD-FDD qui ont été appréhendés en début de semaine dans la commune de Buganda en province de Cibitoke (nord-ouest du Burundi). Poursuivis pour meurtre et trafic illégal de vaches du Burundi vers la RDC, le parquet de province les a transférés à la prison centrale de Bujumbura (capitale économique). Des habitants des communes de Rugombo et Buganda riveraines de la Rusizi saluent la mesure. Ils demandent à la justice de punir les intéressés conformément à la loi. Le procureur de province qui confirme l’information affirme que les membres du groupe étaient recherchés depuis plusieurs jours. (SOS Médias Burundi)

Selon une source locale, ils ont tous été surpris dans une même maison le 8 novembre. « Nous avons eu des informations que quatre personnes en provenance de la RDC venaient d’être tuées à la Rusizi. Alors qu’on passait des jours à chercher un groupe d’individus cités dans le trafic de vaches vers la RDC en traversant la rivière Rusizi (séparant le Burundi et la RDC), nous avons alors démasqué un groupe de jeunes Imbonerakure cachés dans une même maison », a témoigné sous couvert d’anonymat (parce qu’elle n’est pas autorisée à parler aux médias), une source policière à Cibitoke.

Selon des témoins, plusieurs biens et des sommes d’argent pris aux personnes assassinées ont été découverts sur les concernés.

Des habitants de Buganda indiquent que les membres de ce groupe étaient connus. Ils se vantaient que « personne ne peut nous interdire de faire ce que nous voulons. Nous sommes des intouchables »,ne cessaient d’exagérer les jeunes du parti présidentiel appréhendés à Buganda, d’après des sources locales.

« Le soir, nous les voyions avec des fusils quand ils se rendaient à la Rusizi où ils passaient presque toute la nuit. Ils ne cachaient même pas de dire qu’ils ont tué des gens et qu’ils partagent les butins », témoignent des habitants qui saluent leur arrestation.

Le procureur de Cibitoke confirme l’information et il indique que ces jeunes Imbonerakure étaient recherchés depuis plusieurs jours.
Jean Marie Bigirindavyi tranquillise la population et affirme qu »’on est en train de démanteler un groupe qui opérait dans la plaine de la Rusizi ».

______________

Photo : la province de Cibitoke

Previous Attaque de Matongo : peine de perpétuité contre un présumé terroriste
Next Kirundo : des frais d'hospitalisation de trop à l'hospital de province