Muyinga : quatre personnes dont deux étrangers en détention

Muyinga : quatre personnes dont deux étrangers en détention

Il s’agit de deux Tanzaniens et deux Burundais originaires de la colline de Cibari. C’est en zone de Munagano de la commune et province de Muyinga (nord-est du Burundi). Soupçonnés de tuer des gens par une pratique superstitieuse, ils sont détenus par la police locale depuis vendredi dernier. (SOS Médias Burundi)

À l’origine de leur interpellation, un enfant mort subitement sur la colline de Cibari. Des habitants en colère voulaient se faire justice, selon des témoins. »Un enfant est mort alors qu’il n’était pas malade ici. Des gens ont commencé à dire qu’il avait rencontré un homme que l’on qualifie de sorcier. Quand le corps a été emmené à la morgue, l’enfant a miraculeusement recouvré la vie », racontent des habitants qui affirment que c’est l’un des quatre hommes qui aurait réveillé l’enfant à distance en usant de pratiques superstitieuses.

Alors que des habitants avaient juré se faire justice, la police est intervenue et a appréhendé les suspects. Ils sont depuis détenus dans un cachot de la police locale.

Des sources locales indiquent que les habitants disent être fatigués par de fréquents morts dans des circonstances obscures dans la localité.

Amédée Misago, administrateur communal de Muyinga confirme la détention des quatre individus. Il conseille à la population de ne pas croire à des pratiques superstitieuses et de toujours saisir les instances habilitées au lieu de recourir à la violence.

_______________

Photo : la province de Muyinga

Previous Cibitoke : les propriétaires de taxi motos dénoncent un vol organisé
Next Gatumba : des Banyamulenge accusent les services d’immigration d'exclusion