Sange (RDC) : mouvements croisés de réfugiés

Sange (RDC) : mouvements croisés de réfugiés

Au moment où des Burundais exilés dans les pays de la sous-région continuent de rentrer, il y a un autre mouvement de demandeurs d’asile qui prend le chemin de l’exil. Depuis quelques semaines, le centre de transit de Sange, territore d’Uvira dans la province du Sud-Kivu à l’est de la RDC en accueille plusieurs. (SOS Médias Burundi)

Sange est situé à environ 30 kilomètres de la ville d’Uvira. Ce centre de transit n’est pas aussi installé loin de la frontière avec le Burundi. La majorité des personnes qui s’y rendent proviennent des provinces de l’ouest de la petite nation de l’Afrique de l’est.
Plusieurs familles qui ont été reçues à Sange n’ont pas d’abris. « Ils dorment à même le sol ou sont logés dans des hangars ou encore passent la nuit et la journée devant les portes du centre », a constaté un de nos reporters.

« Nous avons été persécutés par des Imbonerakure et c’est pourquoi nous avons choisi de fuir notre commune », se désole Gloriose N, mère de quatre enfants originaire de la commune de Buganda en province de Cibitoke (nord-ouest du Burundi). Elle vient de passer plus d’une semaine sur le territoire d’Uvira.

Chantal K. est une femme de la commune de Gihanga, en province de Bubanza (ouest). La trentaine, elle a été obligée de quitter le Burundi après l’enlèvement de son mari. « Mon mari a été enlevé un soir par des hommes armés en tenue policière. C’est suite à cette situation que j’ai choisi de prendre le chemin de l’exil », dit celle qui est arrivée à Sange il y a plus de trois semaines.

La commission nationale en charge des réfugiés a indiqué à SOS Médias Burundi avoir reçu plus de 120 demandeurs d’asile ces dernières semaines.

Ces Burundais continuent de fuir au moment où des représentants du gouvernement burundais se sont récemment rendus dans les camps de Lusenda et Mulongwe (province du Sud-Kivu) pour sensibiliser les réfugiés burundais au retour volontaire.

Depuis août 2018 2017, au moins sept mille Burundais sont retournés dans leur pays en provenance de la RDC, selon les statistiques du HCR.

________________

Photo : des Burundaises et leurs enfants dans un hangar à Sange

Previous Prison de Gitega : 38 prisonniers sont morts dans un incendie
Next Uvira (RDC) : plus de trois cents Burundaise en détention