Mulongwe : les réfugiés burundais persécutés

Mulongwe : les réfugiés burundais persécutés

Des hommes armés font ces derniers temps incursion dans le camp de réfugiés burundais de Mulongwe, province du Sud-Kivu à l’est de la RDC. Ils volent leur bétail. De l’autre côté des jeunes de la communauté des Babembe s’en prennent à des réfugiés burundais ayant les mêmes traits physiques que des membres de la commune Banyamulenge. (SOS Médias Burundi)

Étienne M. est un homme du bloc 5 dans le camp de Mulongwe installé sur le territoire de Fizi. Il est soigné dans un hôpital de Baraka (Sud-Kivu) après avoir été blessé à la lance par des hommes armés qui ont emporté trois de ses vaches.

Les hommes et bandits armés ne pillent pas seulement à l’intérieur du camp. Ils volent aussi dans les champs.
« J’avais un champ de tomates dans la zone de Kasese. Il représentait une valeur de 600 mille francs congolais. Des hommes armés ont tout pris »,se désole John K, un autre réfugié.

Plusieurs autres réfugiés qui avaient des champs d’aubergines et de choux dans le territoire de Batombwe disent avoir subi le même sort.

Persécution

Dans la même région du Sud-Kivu, plusieurs réfugiés burundais rapportent être persécutés par des jeunes de la communauté Babembe qui les assimilent à des membres de la communauté Banyamulenge.
« Quand nous sortons du camp, des jeunes Babembe nous malmènent. Ils nous disent qu’ils ne veulent pas de Tutsis sur le territoire de Fizi », disent des jeunes Tutsis réfugiés qui exercent le transport rémunéré sur taxi moto et des cultivateurs.

Récemment, une réfugiée burundaise a échappé de justesse à un lynchage quand elle se rendait à Baraka pour visiter des patients dans un hôpital. Sa seule faute: avoir les mêmes traits physiques que des Banyamulenge.

Le territoire de Fizi où est installé le camp de réfugiés burundais de Mulongwe abrite plusieurs groupes armés locaux et étrangers. Ils pillent le bétail des habitants, les tuent et brûlent des villages entiers.

Un autre camp de réfugiés burundais se trouve à Fizi. Il s’agit de celui de Lusenda. Des hommes armés y ont récemment tué un réfugié,pillé beaucoup de vaches et violé des femmes.

Le camp de Mulongwe héberge environ 8 mille réfugiés burundais au moment où celui de Lusenda en compte plus de 30 mille.

______________

Photo : des réfugiés burundais attendent une assistance en matériel de culture à Mulongwe

Previous Gatumba : au moins six policiers et quatre militaires tués
Next Makamba : pas de rigueur dans l'isolement des patients du Covid-19