RDC-Beni : un attentat à la bombe tue plusieurs personnes dans un resto-bar le jour de Noël

RDC-Beni : un attentat à la bombe tue plusieurs personnes dans un resto-bar le jour de Noël

Huit personnes ont été tuées et plus de13 autres blessés dans un attentat suicide à la bombe vers 19h, le jour de Noël au resto-bar Inbox du boulevard Nyamwisi, dans la ville de Beni (province du Nord-Kivu, à l’est de la RDC). L’ explosion a eu lieu non loin de l’entrée d’un bar très fréquenté nommé Ishango, cible première du Kamikaze. (SOS Médias Burundi)

Des corps déchiquetés des victimes, la plupart des enfants gisaient encore sur le sol quelques heures après la déflagration. Des traces de sang mêlées à une substance noirâtre jonchaient la place où a eu lieu l’attentat suicide.

Selon les services de sécurité, un Kamikaze a voulu entrer dans le bar bondé d’Ishango. Se voyant interdit d’accès par les gardiens, l’auteur de l’attentat suicide a activé la bombe juste à côté.

La société civile locale parle de 8 morts et de plus de 13 blessés graves parmi lesquels deux bourgmestres adjoints des communes Mulekera et Rwenzori. Les blessés ont été admis dans deux structures sanitaires locales.

Des blessés dans une structure sanitaire à Beni

Le maire de la ville de Beni quant à lui parle de 6 morts dont 5 civils et le Kamikaze. Il avance que les 13 blessés graves ont été vite acheminés à l’hôpital par des éléments de la police.

Le porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu estime que les rebelles ADF (Forces Démocratiques Alliées) sont aux abois. La coalition des forces armées congolaise et ougandaise est parvenue à récupérer plusieurs positions des rebelles.

Réagissant à cette nouvelle attaque à la bombe qui vient s’ajouter à au moins quatre autres qui ont secoué les mois passés sa circonscription, le maire policier de Beni, le commissaire supérieur principal Kashale Muteba a appelé les habitants à regagner rapidement leur domicile.

« Je demande à toute la population de vite retourner chacune chez elle. Nous allons intensifier les patrouilles nocturnes », a déclaré Kashale Muteba.

Des autorités provinciales estiment que  » les terroristes ADF ont activé leurs cellules dormantes dans la ville de Beni et les agglomérations environnantes en vue de déclencher des actions contre les paisibles citoyens ».

Des agents de sécurité devant le resto-bar visé par l’attaque

Le général Sylvain Ekenge, porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, a appelé la population à redoubler de vigilance et à éviter des endroits très fréquentés en cette période de fêtes.

Pour rappel, depuis plusieurs années, la ville de Beni vit sous la menace des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) qui utilisent des actes terroristes comme modus operandi pour semer la terreur dans le chef de la population.

Le 27 juin dernier, une explosion était déplorée dans une église du centre-ville de Beni. Des dégâts humains et matériels avaient été enregistrés.

_______________

Photo : le lieu de l’attaque juste après l’explosion de samedi soir

Previous Buganda : découverte d'un corps
Next Photo de la semaine : RDC-Beni: un attentat à la bombe tue plusieurs personnes dans un resto-bar le jour de Noël