Meheba (Zambie) : le HCR a réduit de 50% sa prise en charge des réfugiés

Meheba (Zambie) : le HCR a réduit de 50% sa prise en charge des réfugiés

Depuis plus de six mois, l’assistance destinée aux réfugiés du camp de Meheba en Zambie a fortement été réduite. Des bénéficiaires indiquent qu’elle a été divisée par deux. Ils crient au secours.Le HCR n’a pas encore fourni d’explication, mais des informations non confirmées par notre rédaction disent que l’organisation onusienne aurait découvert une mauvaise gestion des fonds destinés à assister les réfugiés par le gouvernement zambien. (SOS Médias Burundi)

La somme de 30 Kwaca zambien (moins de 2 dollars) qui était initialement donnée aux réfugiés chaque mois a été suspendue depuis plus de six mois, selon nos sources.

« Le HCR versait l’argent au gouvernement zambien qui, à son tour distribuait l’aide financière aux réfugiés. Mais cela fait plus de six mois que l’on ne reçoit plus cette assistance alors que les prix ont doublé, voire triplé sur le marché. On risque de mourir de faim […] », alertent des réfugiés qui se sont confiés à SOS Médias Burundi.

Des sources proches du HCR indiquent que l’organisation onusienne a été révoltée par les mauvaises conditions de vie des réfugiés alors que « toutes les charges sont supportées ».

« Le HCR a découvert que le financement donné au gouvernement zambien pour assister les réfugiés n’arrive pas à destination. Ainsi, le financement a été coupé », expliquent-elles.

Les réfugiés, eux demandent à l’agence onusienne en charge de leur protection de reprendre en main la distribution de l’aide, mais le pays hôte s’y oppose.

Des pourparlers seraient en cours entre le HCR et les autorités zambiennes pour améliorer les conditions de vie des réfugiés.
« Sinon, toute l’enveloppe risque d’être supprimée », a-t-on appris.

Le camp de Meheba est situé dans une petite forêt au Nord-ouest de la Zambie. Il héberge plus de 27 mille réfugiés dont plus de 2 mille Burundais.

________________

Photo : une partie du camp des réfugiés de Meheba

Previous Muyinga : des habitants excédés par l'inexécution d'un projet de viabilisation de la colline de Cibari
Next Uvira (RDC) : un des membres fondateurs de l’ADF capturé